Contrôles 8.586 sur les chantiers ferroviaires 722: intervention de la police d'État pour prévenir les accidents causés par un comportement incorrect

Personnes contrôlées par 8.586 et irrégularités constatées et sanctionnées par 84: il s'agit du bilan de l'opération "RAIL SAFE DAY" mise en place par la police des chemins de fer pour prévenir les comportements erronés dans le secteur ferroviaire, souvent à l'origine d'investissements.

Les stations 626 et les sites sensibles 96 fréquentés par les opérateurs 1.587 engagés dans la journée de vérifications extraordinaires.

Il ne s’agit que d’une des initiatives mises en place par la police des chemins de fer pour réduire l’incidence liée aux investissements accidentels, compte tenu également de l’augmentation du pourcentage de mortalité 14 détecté au cours du 2018.

En particulier, les agents du compartiment Polfer de Vérone ont effectué une intervention sur le pont ferroviaire surplombant Viale Piave, où plusieurs automobilistes avaient signalé à deux jeunes gens assis sur le parapet du viaduc, dont l’un avec les jambes dans le vide. Les opérateurs de Polfer ont atteint les deux garçons qui avaient couru un grave danger pour une cascade et, après les avoir accompagnés au bureau, ont découvert qu'il s'agissait de deux étudiants de 14 ans résidant dans la province qui n'étaient pas allés à l'école. Les jeunes ont été confiés à leurs parents respectifs, qui devront payer une amende administrative.

À Ancône, les agents Polfer ont aidé un homme à remarquer qu'il marchait dangereusement, distraitement, sur le trottoir de la première voie près de la ligne jaune. La même chose, telle qu'établie par les agents, s'était éloignée d'un établissement médical de la région où il réside pour des raisons de santé. Après les formalités du rite a été confié à un responsable de la structure.

Contrôles 8.586 sur les chantiers ferroviaires 722: intervention de la police d'État pour prévenir les accidents causés par un comportement incorrect

| CHRONIQUES |