ABI, exprime son appréciation pour la Next Generation EU

Vues

S'exprimant à l'occasion de la participation du commissaire Gentiloni au Conseil de l'Association bancaire italienne, le président Antonio Patuelli et le directeur général Giovanni Sabatini ont exprimé leur grande appréciation pour le programme Next Generation EU, soulignant comment « le programme européen représente un tournant fondamental dans l'Europe politiques : pour la première fois une politique monétaire commune s'accompagne également d'une politique budgétaire commune, avec des ressources européennes - également collectées sur le marché - destinées à soutenir les investissements et les réformes pour les pays les plus touchés par les effets de la pandémie ».

Pour l'Italie, principal bénéficiaire de ces ressources, il est essentiel de mettre en œuvre le PNRR en réalisant - dans les délais et dans les délais convenus - les investissements et réformes prévus, surtout maintenant que les conséquences de la guerre russo-ukrainienne ont fortement réduit la croissance attentes. .

La mise en œuvre du PNRR, soutien à la croissance, contribuera également à l'objectif inaliénable de réduction de la dette, à poursuivre - comme l'a justement indiqué le commissaire Gentiloni - de manière progressive et réaliste.

Le président Patuelli et le directeur Sabatini ont déclaré au commissaire Gentiloni que les banques opèrent en appui à la mise en œuvre du PNRR pour encourager l'apport de ressources privées (sous forme de crédit ou de capital) aux côtés des ressources publiques pour activer de nouveaux investissements.

Le président Patuelli et le directeur Sabatini ont conclu en déclarant que "pour que l'action des banques déploie pleinement ses effets positifs, il est nécessaire que la réglementation des banques, en poursuivant l'objectif de stabilité, tienne constamment compte de l'objectif de croissance économique et ne ne pas créer d'obstacles au rôle essentiel joué par le monde bancaire, c'est-à-dire soutenir les familles et les entreprises ».

ABI, exprime son appréciation pour la Next Generation EU