La XNUMXème édition de "Una vita da social" est sur le point de commencer

la campagne éducative itinérante de la police d'État et du ministère de l'Éducation dans le cadre du projet « Générations connectées ». Une tournée de plus de 70 escales sur le territoire national sur les thèmes des réseaux sociaux et du cyberharcèlement

La campagne éducative itinérante la plus importante menée par la police d'État et le ministère de l'Éducation, dans le cadre du projet Générations connectées pour sensibiliser et prévenir les risques et les dangers du réseau pour les mineurs, commence à Gragnano Napoli.  

Une initiative qui, lors des éditions précédentes, a déjà fait l'objet d'un large consensus : les opérateurs de la Police des postes et communications et les directions régionales des écoles du ministère de l'Éducation ont impliqué plus de 2 millions d'élèves tant sur les places que dans les écoles, 220.000 125.00 parents, 17.000 enseignants pour un total de 400 127.000 écoles, 12 villes touchées dans la région et deux pages twitter et facebook avec XNUMX XNUMX likes et XNUMX millions d'utilisateurs mensuels sur les questions de sécurité en ligne.

La nouvelle série de réunions a commencé aujourd'hui à Gragnano en présence du ministre Patrizio Bianchi et du chef de la police Lamberto Giannini.

Une fois de plus, les institutions ont donc pris le terrain aux côtés de l'école avec un seul objectif majeur : faire en sorte que le phénomène du cyberharcèlement et toutes les formes d'abus liés à l'utilisation déformée des technologies ne fassent plus de victimes.

L'objectif commun est de prévenir les épisodes de violence, de harcèlement, de diffamation, de harcèlement en ligne, par un travail de responsabilisation concernant l'usage de la « parole ». Les étudiants à travers le journal de bord https://www.facebook.com/unavitadasocial/ pourront lancer leur message positif contre la cyberintimidation.

De Naples à Palerme, Trapani, Catane, Reggio Calabria, Catanzaro, Cosenza, Potenza, Bari, Lecce, Matera, Campobasso, Cagliari, Sassari, Turin, Carrare, Sanremo (Imperia), Turin, Savone, Côme, Milan, Brescia, Vérone , Venise, Padoue, Trente, Trieste, Florence, Livourne, Pistoia, Vicence, Ferrare, Bologne, Pérouse, Pesaro, Ancône, Pescara, Teramo, Rome, plus de 70 villes seront impliquées dans les prochaines étapes, avec un camion mis en place avec un enseignement multimédia en classe qui traversera le pays. Les opérateurs de la police postale et ceux du ministère de l'Éducation rencontreront les élèves, les parents et les enseignants pour parler des problèmes de sécurité en ligne dans un langage simple mais explicite, adapté à tous les groupes d'âge.

Pour rendre Internet plus sûr, il est nécessaire de continuer à diffuser une culture de la sécurité en ligne afin d'offrir aux étudiants des opportunités de réflexion et d'éducation pour une utilisation consciente des outils numériques.

"Una vita da social" fait partie du projet européen Generazioni Connesse (www.generazioniconnesse.it) géré par le ministère de l'Éducation, qui prévoit également la formation du personnel scolaire sur les questions liées à la sécurité en ligne. euros en faveur d'initiatives de lutte contre le cyberharcèlement. Sur le site dédié, du matériel et des outils destinés aux écoles sont périodiquement insérés pour les accompagner dans ces activités.

Et grâce à la plateforme Elisa, www.piatresteelisa.it, près de 20 XNUMX enseignants ont déjà été formés sur ces sujets.

La XNUMXème édition de "Una vita da social" est sur le point de commencer