Approbation du centième décret sur le vin OCM

Le processus d'attribution de subventions pour la promotion des vignobles italiens vers les pays tiers a commencé

Le décret sur l'OCM Vin pour les pays tiers a été approuvé, c'est-à-dire des contributions non remboursables égales à 50% pour les dépenses liées à la promotion du vin à l'étranger. Le décret, qui a reçu aujourd'hui l'approbation unanime de la Conférence État-Régions, définit les règles de mise en œuvre de la mesure de soutien à la promotion des produits vitivinicoles vers les pays tiers.

"Le secteur doit être accompagné pour accroître la compétitivité de nos producteurs à l'étranger. La promotion dans ce défi joue un rôle stratégique - explique le ministre des Politiques agricoles, alimentaires, forestières et touristiques, Sénateur Gian Marco Centinaio - Cette mesure nous permettra de consolider la réputation de nos entreprises en tant qu'ambassadeurs du produit vitivinicole national, véritable excellence du Made in Italy, et de regagner des parts sur les marchés des pays tiers. L'objectif est de favoriser une dynamique «système» qui implique l'ensemble du tissu national également dans la réalisation des activités promotionnelles" .

Les actions pouvant bénéficier d'un soutien sont précisées dans le décret: actions dans le domaine des relations publiques, de la promotion et de la publicité; participation à des événements, foires et expositions d'importance internationale; campagnes d'information; études d'évaluation des résultats des actions d'information et de promotion. Le schéma du décret fournit également une indication de certains délais de décaissement des contributions, afin de soutenir avec une plus grande efficacité la planification des investissements importants par les entreprises bénéficiaires.

Approbation du centième décret sur le vin OCM

| ÉCONOMIE |