Maghrebine arrêtée pour tentative de meurtre aux dépens d'un policier de Viareggio

Vues

Le responsable qui, dans la soirée du 4 février dernier, a agressé et gravement blessé un policier du commissariat de Viareggio (LU), engagé dans un service de lutte contre le trafic de drogue dans le Pineta di Ponente. Au soir de l'attaque, le Maghreb de 20 ans, en situation irrégulière sur le territoire national, sans domicile fixe et avec un casier judiciaire, faisait affaire dans la pinède avec d'autres compatriotes.

Se sentant traqué, l'étranger prit un instrument contondant, probablement une grosse pierre, et frappa le jeune policier, stationné dans la végétation en service d'observation discret. Conduit à l'hôpital avec un traumatisme crânien, des saignements sévères et une fracture sévère de l'os frontal, l'opérateur n'a été déclaré hors de danger que depuis quelques heures. Depuis le soir de l’attaque, l’activité d’enquête des policiers du Commissariat de Viareggio et du Flying Squad a été incessante. L'enquête, coordonnée par le parquet de Lucques, déjà quelques heures après les faits, avait permis d'identifier le coupable probable dans l'un des sujets qui se vendent dans la Pineta di Ponente, connue des hommes de la brigade mobile et du commissariat de Viareggio également grâce les nombreux contrôles effectués ces derniers mois et la récente opération de police judiciaire, menée en décembre dernier et se terminant par l'arrestation de 17 étrangers, tous responsables de trafic de drogue aggravé, ont également fait du tort à des mineurs et à proximité des écoles.

En fait, lors du 20 de décembre dernier, le sujet avait été arrêté et identifié par des policiers qui avaient réussi à supprimer les grammes de haschich 100 qui avaient été découverts, parmi une végétation dense, le lendemain seulement et entraînant également l’utilisation des unités de cinofile de Florence. Un peu plus tôt, le 6 en octobre dernier, le 20enne était toujours enregistré dans la chambre d’un hôtel à Viareggio; à cette occasion, il a été retrouvé, avec d'autres compatriotes, dans des disponibilités de près de 2mila euros, probablement des revenus de la vente.

Hier soir, les enquêteurs du Commissariat et de la Mobile Squad, ont acquis des éléments supplémentaires contre le sujet, également grâce à la synergie d'investigation avec la société Carabinieri de Viareggio, identifié son domicile, ont mis en place un service d'observation discret, conclu ce matin avec la détention d'initiative, rendue nécessaire par le danger évident d'évasion car il s'agit d'un sujet sans domicile fixe, sans liens familiaux ni intérêts commerciaux sur le territoire national.

 

Maghrebine arrêtée pour tentative de meurtre aux dépens d'un policier de Viareggio

| CHRONIQUES |