Chanvre, MIPAAF: circulaire sur les méthodes de culture et les règles du jardin d'enfants

Vues

Le ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des politiques forestières annonce a été publiée sur le site de MIPAAF circulaire contenant les dispositions pour la promotion de la culture et du secteur agro-industriel variétés de chanvre Cannabis. Le but de cette circulaire est de clarifier la portée et les règles de mise en œuvre par la loi 2 de décembre 2016, n. 242, fixant des dispositions pour la promotion de la culture et de la chaîne agro-industrielle du chanvre, est entré en vigueur le 14 janvier 2017. Les contraintes circulaires que la culture est autorisée sans autorisation, demande, toutefois, la forte production de contenu de chanvre de Delta-9-tétrahydrocannabinol et Delta-8-trans-tétrahydrocannabinol, THC suivant, à des fins autorisées par la loi .

"C'est une disposition nécessaire pour clarifier les utilisations possibles du chanvre cultivé dans le domaine de l'horticulture afin de mettre pleinement en œuvre une bonne loi et de préciser son champ d'application" - déclare le sous-ministre Andrea Olivero -, "de cette manière nous facilitons aussi l'activité de contrôle et de répression des organes en charge ».

La loi citée concerne:

  1. la discipline de la cultivation et de la transformation;
  2. l'incitation à l'utilisation et à la consommation finale de produits de chanvre semi-finis provenant des chaînes d'approvisionnement locales prioritaires;
  3. le développement de chaînes d'approvisionnement territoriales intégrées valorisant les résultats de la recherche et poursuivant l'intégration locale et la durabilité économique et environnementale réelle;
  4. la production d'aliments, de cosmétiques, de matières premières biodégradables et de produits semi-finis innovants pour des industries de différents secteurs;
  5. la réalisation de travaux de bioingénierie, de remise en état des terres, d'enseignement et de recherche.

Le document rappelle les spécifications de la loi et les paramètres à respecter en vue de la culture en se référant expressément au taux de THC limite reste inchangé à 0,2% chanvre écrue tel que requis par la réglementation européenne. Si la teneur globale en THC de la culture est supérieure à 0,2 pour cent et dans la limite de 0,6 pour cent, aucune responsabilité n'est assumée par l'agriculteur. S'il est établi que la teneur en THC est supérieure à la limite de 0,6, l'autorité judiciaire peut ordonner la saisie ou la destruction des cultures de chanvre.

A cela s'ajoutent les spécifications concernant les règles de culture dans le secteur horticole.

Dans ce cas, il est spécifié que:

  1. La reproduction des plants de chanvre exclusivement à partir de semences certifiées est autorisée.
  2. La reproduction par des moyens agamiques de matériel destiné à la production pour la commercialisation ultérieure de produits dérivés n'est pas envisagée.
  3. Selon les dispositions de l'article 3, de la loi n. Le 242 2016, la pépinière doit conserver l'étiquette de semences certifiées, et sa documentation d'achat, pour une période de moins de mois 12, et en tout cas, pendant toute la durée de cette même semence à la société de pépinière production.
  4. La vente de plantes à des fins ornementales est autorisée sans autorisation.
  5. L'activité de pépinière est également réglementée par les articles 19 et 20 du décret législatif 19 August 2005, n. 214, en application de la directive 2000 / 29 / CE relative aux mesures de protection contre l'introduction et la propagation dans la Communauté d'organismes nuisibles aux végétaux ou aux produits végétaux.
  6. Les importations commerciales de plantes de chanvre en provenance d'autres pays n'entrent pas dans le champ d'application de la loi no. 242 de 2016 et, dans tous les cas, doit être conforme à la législation de l'Union Européenne et nationale en vigueur.

En ce qui concerne spécifiquement les inflorescences de cannabis, il est précisé que ceux-ci, bien que non spécifiquement mentionnés par la loi n. Ni entre les 242 2016 aux fins de la culture, ni parmi ses utilisations possibles, entrent dans le cadre des cultures destinées à l'horticulture, à condition que ces produits ont résulté de l'une des variétés admises, inscrite dans le catalogue commun des variétés des espèces de plantes agricoles, dont La teneur totale en THC de la culture ne dépasse pas les niveaux établis par la législation et à condition que le produit ne contienne pas de substances déclarées nocives pour la santé par les institutions compétentes.

Chanvre, MIPAAF: circulaire sur les méthodes de culture et les règles du jardin d'enfants