Covid 19, le chef d'état-major de la défense Celio pour les travaux d'agrandissement

Le chef d'état-major de la Défense, le général Enzo Vecciarelli, a reçu aujourd'hui le ministre de la Défense Lorenzo Guerini et le ministre de la Santé Roberto Speranza, lors d'une visite à la polyclinique "Celio" de Rome, où une inspection des structures a été effectuée à l'occasion de la début récent d'interventions infrastructurelles extraordinaires visant à une augmentation rapide de la capacité actuellement exprimée.

L'intervention dans son ensemble, conçue en synergie avec la région du Latium et le commissaire extraordinaire aux urgences, prévoit une extension de la capacité d'hébergement actuelle jusqu'à 120 lits, dont 30 peuvent être modulés entre une thérapie intensive et sous-intensive qui peut ensuite être augmentée. 150 et 50. Dans le cadre de la mise en œuvre, les installations de la Polyclinique devraient également être achevées, notamment en termes d'équipements médicaux spécialisés pour les soins intensifs et sub-intensifs, le démarrage des infrastructures et des travaux d'usine sur 5 bâtiments préexistants avec la modernisation de la station d'approvisionnement en gaz et en air médical qui, effectuée sous la supervision du commandant du commandement de la logistique de l'armée, sera effectuée par l'armée et les ingénieurs de l'armée de l'air (6e régiment de pionniers de l'armée et 2 Département Genius - 8th Air Force Genie Group). Cette initiative découle de l'effort de la Défense et plus particulièrement de la Santé militaire en appui au Service National de Santé dans la lutte contre l'urgence COVID qui a vu, depuis le début de l'urgence, le fonctionnement immédiat de la Policlinico di Roma "Celio" comme élément de référence institutionnel essentiel tel que HUB COVID-HOSPITAL visant à garantir une réponse immédiate aux besoins de santé des citoyens.

Dans le cadre de la gestion des urgences, la Polyclinique "Celio" de Rome est pleinement intégrée au réseau du Système Régional de Santé,

grâce à un accord-cadre signé en 2017 et des accords de mise en œuvre en 2019 qui permettent de mettre à disposition des citoyens leur capacité d'hospitalisation avec 40 lits et diagnostics pour apporter une contribution à la réduction des listes d'attente mais aussi à des retours positifs pour le développement des compétences du personnel de santé militaire.

Au 16 mars, sur la base des directives émises par le chef d'état-major de l'armée et en collaboration avec l'Institut "Spallanzani", un espace dédié au besoin a déjà été activé avec 36 lits, dont 6 pour soins intensifs, où opèrent 39 médecins et 61 infirmières non autorisées. En particulier, l'hôpital militaire a également mis à la disposition de S. Giovanni Addolorata sa capacité d'hospitalisation et de traitement dans les secteurs cliniques d'urgence.

Covid 19, le chef d'état-major de la défense Celio pour les travaux d'agrandissement