Covid-19, Marco Piemonte, Collège italien Chiurghi: "Fier d'être italien. Fiers d'être chirurgiens "

Vues

Ainsi, dans un communiqué, le président de la Collège italien des chirurgiens, Pr. Marco Piémont. Ces jours-ci, l'épidémie de coronavirus frappe dramatiquement l'Italie avec ses citoyens et son tissu social, mettant notre système de santé et ses structures à rude épreuve. Certes, les services de soins intensifs, de premiers secours, de médecine d'urgence, de maladies infectieuses et progressivement, avec la propagation de l'épidémie et la croissance numérique des personnes infectées, de toutes les spécialités offrent une superbe preuve de professionnalisme dans les hôpitaux italiens. , de dévouement et de capacité. faire face à une situation d'urgence grave, sans précédent au siècle dernier et objectivement difficile à prévoir.

Dans ce contexte sanitaire d'intérêt interne, infectieux et réanimateur prédominant, il peut sembler que la chirurgie italienne a été mise de côté et, en fait, presque réduite à l'inaction. Le Collège italien des chirurgiens, voix faisant autorité de la chirurgie italienne de chaque branche spécialisée et représentant de plus de 50 sociétés scientifiques, considère qu'il convient de réaffirmer à tous les citoyens, même en ces jours de profonde difficulté et de bouleversement d'urgence des soins de santé publics et privés, la engagement constant et actif des chirurgiens italiens pour assurer l'activité chirurgicale de la population dans tous les cas d'urgence et d'urgence, chez les patients cancéreux et dans toutes les pathologies nécessitant un traitement chirurgical non reportable. Bien qu'avec des difficultés incontestables, liées à la situation contingente des structures hospitalières, le travail des Chirurgiens Généralistes et Spécialistes continue d'être pourvu de tous les moyens nécessaires, avec la compétence et le professionnalisme du plus haut niveau que la communauté scientifique internationale a toujours reconnu.

La suspension et le report dans le temps, dès l'épuisement de l'urgence épidémique, des interventions chirurgicales non urgentes et reportables et, parallèlement, la suspension des activités chirurgicales ambulatoires non urgentes ou prioritaires prévues par les dispositions d'urgence de la loi a a également mis à disposition des forces importantes -travail parmi les chirurgiens : les citoyens doivent être informés que, une fois de plus et comme toujours, toutes les énergies des chirurgiens italiens sont dirigées vers l'intérêt de la santé publique et que par conséquent aussi les professionnels temporairement empêchés d'exercer leurs fonctions ordinaires sont régulièrement engagés dans les parcours de triage et d'assistance non chirurgicale des patients touchés par l'infection au COVID-19.

Il est évident et évident comment tous les agents de santé, dans cette "urgence" mais aussi dans l'activité ordinaire précédente, savent (et ont pu) se comporter, dans l'approche des besoins de la santé publique, avec l'esprit de sacrifice dû et habituel, sachant surmonter les obstacles bureaucratiques, qui sont également connus et mis en évidence de manière chronique, tels que le manque de personnel spécialisé dédié et les heures de service prolongées.

En tant que chirurgiens, avec tous nos collègues de chaque spécialité et tous les professionnels de la santé de chaque profession (infirmières, techniciens, auxiliaires, bénévoles, etc.), nous prenons beaucoup note des sentiments de gratitude et de la reconnaissance de notre merveilleuse activité d'assistance. dans les conditions les plus difficiles de cette période. Nous sommes consciemment confrontés au lourd fardeau de la responsabilité et du travail qui nous est attribué institutionnellement et professionnellement, faisant face et partageant avec conscience également les risques personnels importants de contagion virale dus au service (malheureusement confirmés par de nombreux exemples déjà trouvés dans de nombreux endroits). parmi les professionnels de la santé).

Nous ne pouvons qu'espérer que ces sentiments d'appréciation, d'estime et de soutien des citoyens et des "médias" ne seront pas rapidement oubliés à la fin de la situation d'urgence actuelle, mais pourront être confirmés et ancrés dans tous les Italiens même après l'urgence, à afin de renforcer la qualité fiduciaire indispensable de la relation médecin-patient.

 Les chirurgiens italiens du Collège italien des chirurgiens souhaitent avec ces courtes notes offrir une tranquillité d'esprit rassurante et plus grande à tous les citoyens et en particulier aux nombreux patients qui savent qu'ils peuvent compter hier, aujourd'hui et demain sur leurs soins et leur attention professionnels.

En paraphrasant certains "hashtags" désormais largement diffusés, nous nous permettons d'affirmer que les chirurgiens "sont avec l'Italie". Fier d'être italien. Fiers d'être chirurgiens.

 

Covid-19, Marco Piemonte, Collège italien Chiurghi: "Fier d'être italien. Fiers d'être chirurgiens "