Crédit aux entreprises : nous confirmons l'exactitude de nos données

Vues

Après quelques jours de la question-réponse qui a eu lieu avec l'ABI (Association bancaire italienne), le bureau d'études de la CGIA réitère une fois de plus l'exactitude des données publiées dans la note du 6 novembre dernier qui sont prises, en termes absolus, de la Base Statistique de la Banque d'Italie (BDS) qui fournit la dynamique des prêts aux entreprises (sociétés non financières + ménages producteurs) mois par mois. 

D'autre part, il convient de noter que les variations en pourcentage indiquées par l'ABI dans les réponses ultérieures se réfèrent toujours à la source de la Banque d'Italie, mais sont calculées via une procédure de nettoyage des données statistiques qui prend en compte toute titrisation / vente de prêts bancaires bilans et autres reclassements, corrections de valeur, variations de taux de change ; de plus, ces variations sont calculées sur des quantités légèrement différentes puisque - étant des prêts - elles incluent également les pensions livrées en plus des prêts et, de plus, elles ne concernent pas toutes les entreprises puisqu'elles ne considèrent que les sociétés non financières (excluant donc les sociétés jusqu'à 5 salariés, appelés familles de producteurs).

Au regard de ces quantités « correctes », il serait important que des données absolues soient publiées, notamment au niveau régional et provincial, afin d'avoir une information territoriale plus précise sur la dynamique mensuelle des prêts aux entreprises (incluant également les familles de producteurs) compte tenu de ces reclassements.

Crédit aux entreprises : nous confirmons l'exactitude de nos données