Eni annonce de nouvelles découvertes dans le désert occidental égyptien

Vues

De nouvelles découvertes de pétrole et de gaz dans la concession de Meleiha ajoutent 8.500 XNUMX barils d'équivalent pétrole à la production

Eni annonce de nouvelles découvertes de pétrole et de gaz dans la concession de Meleiha, dans le désert occidental égyptien, pour environ 8.500 XNUMX barils / jour d'équivalent pétrole. Les découvertes ont déjà été connectées et mises en production, conformément à la stratégie d'exploration dirigée par les infrastructures, qui permet de maximiser les opportunités d'exploration à proximité des infrastructures existantes.

Les résultats ont été obtenus à travers le puits Nada E Deep 1X, qui a rencontré 60 m d'épaisseur nette minéralisée dans les formations Alam El Bueib et Khatatba de l'âge Crétacé-Jurassique, le puits Meleiha SE Deep 1X, qui a trouvé 30 m d'épaisseur nette minéralisée dans le Sables d'âge Crétacé-Jurassique des formations Matruh et Khatatba, et le puits Emry Deep 21, qui a rencontré une épaisseur nette de 35 m de pétrole minéralisé dans les sables massifs du Crétacé Alam El Bueib. Ces résultats, ajoutés aux découvertes de 2021 pour un total de 8 puits d'exploration, donnent un taux de réussite de 75%, confirmant le potentiel de la zone. D'autres activités d'exploration sont en cours dans la concession avec des indices prometteurs.

Avec ces découvertes, Eni, par l'intermédiaire d'AGIBA, une coentreprise entre Eni et EGPC, poursuit sa stratégie de champ proche dans le bassin mature du désert égyptien occidental, visant à maximiser la production en contenant les coûts de développement et en minimisant les délais de mise sur le marché. En outre, Eni renouvelle son engagement dans le désert occidental égyptien avec l'acquisition récente de deux blocs d'exploration et avec la planification en 2022 d'un nouveau levé sismique 3D haute résolution dans la concession de Meleiha, visant également à étudier le potentiel gazier de la région. en cohérence avec les objectifs de transition énergétique.

Eni est présente en Égypte depuis 1954, où elle opère via la filiale IEOC. La société est actuellement le premier producteur du pays avec une production en capital d'environ 360.000 2050 barils d'équivalent pétrole par jour. Conformément à la stratégie net zéro d'ici XNUMX, Eni est engagée dans une série d'initiatives visant à décarboniser le secteur énergétique égyptien, notamment le développement d'usines de CSC, d'usines d'énergie renouvelable, de matières premières agricoles pour le bioraffinage et autres.

Eni annonce de nouvelles découvertes dans le désert occidental égyptien