Eni Award 2017, dixième édition

Vues
   

La cérémonie de remise de la dixième édition des Eni Awards 2017 a eu lieu aujourd'hui au Palazzo del Quirinale, en présence du Président de la République Sergio Mattarella, du Président d'Eni Emma Marcegaglia et du PDG d'Eni Claudio Descalzi.

Ce prix témoigne de l'importance que la recherche scientifique et l'innovation ont pour Eni et, au fil des années, il est devenu une référence internationale pour la recherche dans les domaines de l'énergie et de l'environnement. L'objectif est de promouvoir une meilleure utilisation des sources d'énergie et de stimuler de nouvelles générations de chercheurs. Depuis sa création en 2007, il y a eu plus de 8 27 nominations et plus de XNUMX lauréats du prix Nobel ont été membres de la Commission scientifique et évalué les recherches présentées.

Eni croit aux jeunes, à leur curiosité, à leur désir de découvrir et à la force des énergies nouvelles et à partir de cette année le «Nobel de l'énergie» s'enrichit de contenus. Parallèlement au traditionnel prix du jeune chercheur de l'année, réservé aux auteurs des meilleures thèses de doctorat menées dans les universités italiennes, a été créé le Debut in Research: Young Talents from Africa, dédié aux jeunes diplômés africains.

Parmi les 71 candidats africains, le jeune Blessing Onyeche Ugwoke (Nigéria), récompensé pour une thèse de diplôme et un projet d'étude sur l'efficacité énergétique des systèmes d'énergie renouvelable hors réseau au Nigéria, et Yemane Kelemework Equbamariam pour la thèse sur études géophysiques intégrées du principal rift éthiopien appliquées à la recherche de ressources géothermiques. Les deux projets seront développés, avec le soutien d'Eni, lors d'un doctorat de recherche, respectivement à l'École polytechnique de Turin et à l'Université Federico II de Naples.

Parmi les Jeunes chercheurs de l'année, Matteo Fasano a été récompensé pour ses études en soutien à la synthèse de nanomatériaux utilisables dans le domaine des énergies renouvelables, de l'ingénierie ou de la nanomédecine et Stefano Langé pour le développement d'un procédé innovant de purification de gaz. une forte teneur en CO2 et H2S pour rendre disponible cette importante source pour accompagner la transition énergétique et répondre à la demande croissante dans les décennies à venir.

Un des trois grands prix a été décerné à la Transition énergétique (innovations en hydrocarbures pour la décarbonisation du système énergétique), à ​​Robert Schlögl pour la recherche dans le domaine de l'hydrogène et de la production de méthane à partir de sources renouvelables, en particulier en ce qui concerne les mécanismes chimiques de réaction.

Le 2e prix pour les solutions environnementales avancées, pour la recherche sur la récupération de l'air, de l'eau et des terres et la remise en état des sites industriels, a été confié à Graham Hutchings pour le développement de catalyseurs à faible impact environnemental qui peuvent être utilisés dans diverses industries, en particulier dans l'industrie chimique.

Enfin, le Prix Energy Research Bond pour les sources d'énergie renouvelable et le stockage de l'énergie a été attribué à Jens Nielsen pour la recherche sur l'ingénierie des microorganismes qui ouvrent de nouvelles façons de produire des carburants renouvelables et des produits chimiques.

De gauche à droite: Emma Marcegaglia - Président d'Eni, Claudio Descalzi - Directeur Général d'Eni et Sergio Mattarella

Emma Marcegaglia, Sergio Mattarella et Claudio Descalzi avec le primé Eni Award 2017

Blessing Onyeche Ugwoke, l'un des deux lauréats du Prix Debut en Recherche: Jeunes Talents d'Afrique, nouveau prix du Prix Eni de dix ans dédié aux jeunes diplômés africains. Récompensée pour une thèse et un projet d'étude sur l'efficacité énergétique des systèmes d'énergie renouvelable hors réseau au Nigeria, elle reçoit le prix du président de la République et du président-directeur général d'Eni.

Yemane Kelemework Equbamariam, l'un des deux gagnants du Debut Award dans la recherche: Young Talents from Africa, le prix primé d'Eni pour les jeunes diplômés africains. Attribué pour la thèse sur les enquêtes géophysiques intégrées du Rift éthiopien principal appliqué aux ressources géothermiques, reçoit le prix du Président de la République et du Président et AD Eni.