Eni vend une part de 10% à Mubadala Petroleum dans la concession de Shorouk, au large des côtes égyptiennes

Eni a accepté la vente à Mubadala Petroleum, filiale de Mubadala Investment Company, l'un des enjeux de 10% dans la concession Shorouk, l'Egypte en mer, qui est le champ super-géant de gaz Zohr. Eni, à travers sa filiale IEOC, détient actuellement une participation dans 60% du bloc, tandis que les autres partenaires sont Rosneft avec 30% et BP avec 10%.

Le montant convenu est de 934 millions de dollars. L'achèvement de la transaction est soumis au respect de certaines conditions standard, y compris toutes les autorisations nécessaires par les autorités égyptiennes.

Zohr a été lancé avec succès en Décembre 2017, seulement 28 mois de découverte, et a réalisé une production brute de plus 11 millions de mètres cubes de gaz par jour. La production augmentera graduellement jusqu'à atteindre le plateau d'ici la fin du 2019.

Le directeur général d'Eni, Claudio Descalzi, a déclaré: "Nous sommes impatients de travailler avec Mubadala et de l'accueillir comme partenaire dans la concession de Shorouk. Cela représente un signe supplémentaire de la qualité de cet actif primaire développé par Eni ».

Musabbeh Al Kaabi, PDG de Petroleum & Petrochemicals, Mubadala Investment Company, et président de Mubadala Petroleum a déclaré: «Il s'agit d'un investissement important et intéressant pour Mubadala, qui ajoute un premier actif.

importance avec les flux de trésorerie à long terme de votre portefeuille. Nous entrons dans un partenariat solide avec Eni qui, en tant qu'Opérateur, a livré le projet en un temps record et avec le plein soutien des autorités égyptiennes ".

Eni est présente en Egypte depuis 1954, où elle opère à travers la filiale IEOC Production BV. La société est le premier producteur du pays avec une production en actions d'environ 230.000 barils d'équivalent pétrole par jour.

Eni vend une part de 10% à Mubadala Petroleum dans la concession de Shorouk, au large des côtes égyptiennes