Eni et Pertamina, collaboration pour une économie circulaire, produits à faible teneur en carbone et énergies renouvelables

Le président directeur de Pertamina, Nicke Widyawatiet le directeur général d'Eni, Claudio Descalzi, a signé aujourd'hui un protocole d'accord visant à identifier les synergies entre les technologies, l'expertise et le savoir-faire respectifs, afin d'identifier de nouvelles opportunités de collaboration dans l'économie circulaire, moteurs de la développement stratégique pour Eni et leurs entreprises Syndial (Environnement) e Versalis (Chimie). Les parties ont également l'intention de discuter de collaborations dans le développement de produits à faible teneur en carbone et à base d'énergies renouvelables.

Eni et Pertamina, en particulier, ont convenu d'identifier des opportunités de collaboration dans les processus de transformation et de valorisation des déchets et de la biomasse, en tirant également parti des technologies exclusives d'Eni (Déchets en combustibles, Conversion des boues d’épuration en production de boiméthane par digestion anaérobie, Biocarburants avancés à partir de biomasse, Produits chimiques à partir de biomasse).

Eni et Pertamina évalueront les domaines de coopération dans le recyclage et la réutilisation des matériaux: du traitement et de la valorisation de l’eau au recyclage des polymères, en passant par l’application de processus d’éco-conception visant à maximiser la recyclabilité des produits finis.

Le mémorandum prévoit également l'évaluation des collaborations en recherche et développement technologique pour la valorisation des déchets et des déchets, la biofixation de CO2 et sa réutilisation dans la mobilité durable.

Enfin, les parties discuteront des opportunités commerciales, tant en Indonésie que sur le plan international, dans le domaine des énergies renouvelables.

Eni et Pertamina ont également signé un accord de base pour la création d’une coentreprise dédiée à la construction d’une bioraffinerie au sein d’un complexe existant, en Indonésie. Dans le cadre de ce partenariat, les conditions clés ont également été signées pour un accord sur l’utilisation des actifs de bioraffinage d’Eni en Italie, basé sur la technologie Eni Ecofining: cela permettra à l’huile végétale hydrotraitée (HVO) d’atteindre Marché indonésien.

Eni exerce ses activités en Indonésie depuis 2001 et dispose actuellement d’un vaste portefeuille d’actifs dans les domaines de l’exploration, de la production et du développement. Les activités de production sont situées dans le bassin de Kutei, dans le Kalimantan oriental, et sont principalement associées au champ de Jangkrik, dans la zone sous contrat de Muara Bakau, qui permet de produire plus de 650 pieds cubes de gaz, soit environ XMX. mètres cubes de gaz par jour.

 

 

Eni et Pertamina, collaboration pour une économie circulaire, produits à faible teneur en carbone et énergies renouvelables