Eni et Sonatrach inaugurent la centrale photovoltaïque de Bir Rebaa North de 10 MW et signent des accords dans le secteur des énergies renouvelables

Le système photovoltaïque de BRN représente le premier pas vers un réel changement du mix énergétique en Algérie

Le président-directeur général de la société algérienne Sonatrach, Abdelmoumem Ould Kaddour, et le directeur général d'Eni, Claudio Descalzi, ont inauguré aujourd'hui une centrale solaire de 10 MW à Bir Rebaa North (BRN), en Algérie. L'usine, exploitée conjointement par Eni et Sonatrach par l'intermédiaire du GSA (Groupement Sonatrach-Agip), fournira de l'énergie verte au champ pétrolier, contribuant ainsi à la décarbonisation du système énergétique algérien.

Lors de la cérémonie d'ouverture, afin de renforcer leur partenariat dans le secteur des énergies renouvelables, Eni et Sonatrach ont signé un accord portant sur la construction d'un laboratoire de recherche et développement de pointe sur le site de BRN afin de tester les technologies solaires et hybrides dans un environnement désertique.

Les deux sociétés ont également signé un accord pour élargir leur coopération grâce à la création d'une entreprise commune entièrement dédiée au secteur des énergies renouvelables en Algérie. Le programme aura pour objectif d’installer et de gérer des installations de production d’énergie solaire non seulement sur les sites de production de SONATRACH et d’Eni, mais également dans d’autres réalités. Le système photovoltaïque de BRN est la preuve que les projets d’énergie renouvelable peuvent apporter un soutien efficace aux activités pétrolières et gazières tout en contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Ces initiatives font partie intégrante de la stratégie développée par Eni dans chaque pays dans lequel elle opère et qui vise à modifier le mix énergétique de ses activités en remplaçant l'énergie provenant de combustibles fossiles par celle provenant de sources renouvelables, en fournissant également de l'énergie verte. aux réseaux nationaux.

Claudio Descalzi, PDG d’Eni, a déclaré: "C’est un pas de plus vers une expansion stratégique des activités des énergies renouvelables en Algérie, en commençant par cette usine comme exemple des technologies solaires. Cette structure témoigne de l'engagement pris par Eni dans l'élaboration d'un plan de décarbonisation pour la durabilité à long terme de son activité, basé sur la réduction de l'impact carbone à travers le développement de projets d'énergie renouvelable. En outre, le projet BRN montre à quel point l'esprit de collaboration entre Eni et Sonatrach est fort et étroit ".

Eni est fortement engagé dans le développement de projets d'énergie renouvelable dans tous les pays où il opère. Celles-ci représentent des éléments clés dans le processus de transition énergétique vers un scénario à faibles émissions de carbone. Eni développe des projets de recherche sur l’énergie solaire avec des centres d’excellence internationaux et investit énormément dans des technologies plus efficaces et plus flexibles, de sorte qu’elles puissent être utilisées dans diverses applications.

Eni est présent en Algérie depuis le 1981 et est actuellement opérateur des permis miniers 32. Avec une production d’équivalent-pétrole de près de 90.000 par jour, Eni est la plus importante société internationale opérant dans le pays.

Eni et Sonatrach inaugurent la centrale photovoltaïque de Bir Rebaa North de 10 MW et signent des accords dans le secteur des énergies renouvelables