Eni et Sonatrach renforcent la coopération gazière en Algérie

Le président directeur général de la société d'Etat algérien SONATRACH, Abdelmoumem Ould Kaddour, et Eni PDG, Claudio Descalzi, ont signé un accord qui représente une nouvelle étape vers le renforcement du partenariat dans le bassin de Berkine dans le but créer un hub gaz dans la zone grâce à une synergie avec les actifs existants de BRN (bloc 403) et MLE (bloc 405b).

Cet accord, qui fait partie de l'accord-cadre signé en Avril à l'occasion des « Journées scientifiques, techniques » d'Oran, vise à la réalisation d'un programme de relance ambitieux d'activités d'exploration et de développement dans la région, par « l'optimisation des infrastructures existantes en synergie avec celles du prochain projet: une ligne de 180 km qui reliera à suivre rapidement les actifs BRN avec MLE qui sera ensuite devenir la principale plaque tournante du bassin de Berkine de gaz.

Eni et SONATRACH ont également convenu des conditions commerciales pour l'année thermique 2018-19 en ligne avec le marché du gaz. Les deux sociétés ont convenu d'entamer des négociations commerciales dans le but d'évaluer l'extension de la fourniture de gaz au-delà de la maturité naturelle de 2019, dans le cadre du renforcement de leur coopération et de partenariat.

Le PDG d'Eni, Claudio Descalzi, a commenté: « Ceci est une nouvelle étape dans l'expansion de nos activités en amont du chemin stratégique en Algérie et dans la renégociation par Eni des contrats d'approvisionnement en gaz à long 1

terme et marque également l'esprit de collaboration forte entre SONATRACH et Eni qui se développe dans différents domaines, de l'exploration au développement de nouveaux projets dans le secteur du gaz et au développement des énergies renouvelables ».

Eni et SONATRACH ont également convenu de renforcer leur coopération dans les projets pétrochimiques, les énergies renouvelables, les projets offshore en Algérie et d'autres opportunités de coopération internationale.

Eni est présent en Algérie depuis 1981 et participe aujourd'hui à des permis miniers 32 la production de capitaux dans le pays de plus de barils 100.000 équivalent pétrole par jour, ce qui rend la société le premier joueur international dans le pays.

Eni et Sonatrach renforcent la coopération gazière en Algérie

| ÉCONOMIE |