Eni signe un accord pour la production d'hydrogène en Egypte

Eni, dans un communiqué de presse, a annoncé avoir signé un accord avec Egyptian Electricity Holding Company (EEHC) et Egyptian Natural Gas Holding Company (EGAS) pour évaluer la faisabilité technique et commerciale des projets de production d'hydrogène dans le pays.

Les parties étudieront notamment des projets communs de production d'hydrogène vert, via l'utilisation d'électricité produite à partir de sources renouvelables, et d'hydrogène bleu, via le stockage de CO.2 dans les champs de gaz naturel épuisés.

L'étude analysera également la consommation potentielle d'hydrogène sur le marché local et les opportunités d'exportation. En outre, les projets de développement et d'affaires possibles seront évalués pour mettre en œuvre les projets sélectionnés.

L'accord d'aujourd'hui fait partie du chemin qu'Eni s'est engagé pour atteindre l'objectif de réduction à zéro des émissions nettes des scopes 2050, 1 et 2 (émissions nettes de GES au cours du cycle de vie) et l'annulation de l'intensité relative des émissions (intensité nette de carbone) d'ici 3. , se référant à l'ensemble du cycle de vie des produits énergétiques vendus. Il s'inscrit également dans la stratégie égyptienne de transition énergétique, qui prévoit la diversification du mix énergétique ainsi que le développement de projets de production d'hydrogène en collaboration avec d'importantes entreprises internationales.

Eni est présente en Égypte depuis 1954 et opère à travers la filiale IEOC Production.

Eni signe un accord pour la production d'hydrogène en Egypte