Eni vise à renforcer le partenariat avec Sonatrach

Vues

Le PDG d'Eni Claudio Descalzi rencontre le Premier ministre algérien Aymen Benabderrahmane, le ministre de l'Énergie Mohamed Arkab et le PDG de Sonatrach Toufik Hakkar

Ces rencontres s'inscrivent dans le cadre des initiatives visant à renforcer le partenariat entre Sonatrach et Eni. Les principaux problèmes abordés étaient la production de gaz naturel et les exportations via le gazoduc Transmed

Le PDG d'Eni, Claudio Descalzi, a rencontré aujourd'hui au Premier ministre algérien Aymen Benabderrahmane, le ministre de l'Énergie, Mohamed Arkab, pour faire le point sur les activités de l'entreprise dans le pays, sur les projets futurs et pour discuter des questions liées à la crise énergétique actuelle, dans le respect auquel le partenariat historique avec Sonatrach travaille déjà pour définir de nouvelles opportunités de fourniture de gaz à l'Italie.

Claudio Descalzi a ensuite été reçu par le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar. Au cours de la réunion, les questions d'approvisionnement en gaz ont été discutées et les initiatives à court et moyen terme en cours pour augmenter l'approvisionnement via le gazoduc TransMed / Enrico Mattei ont été passées en revue.

La rencontre a été l'occasion de confirmer la volonté d'accélérer le développement de nouveaux projets pétroliers et gaziers dans la zone du contrat "Berkine Sud" entré en vigueur le 6 mars. Le projet implique la construction accélérée d'un nouveau centre de développement gazier et pétrolier dans la région grâce à une synergie avec les actifs existants de MLE-CAFC (bloc 405b) et voit un engagement partagé d'Eni et de Sonatrach, basé sur la stratégie commune d'un time to market accéléré et sur la disponibilité et la capacité des entreprises contractantes du groupe Sonatrach appelées à réaliser les travaux. Les activités prévues permettront une augmentation significative de la production nationale dès l'année en cours, les premières productions étant attendues en juillet, trois mois seulement après l'entrée en vigueur de l'accord.

Enfin, l'engagement commun d'accélérer la décarbonation des activités en remplaçant le gaz par des énergies renouvelables a été confirmé.

A l'issue de la réunion, le PDG d'Eni a remercié Sonatrach pour le soutien constant et la relation amicale et fructueuse : "La réunion d'aujourd'hui témoigne de l'engagement pris par Sonatrach et Eni de renforcer leur partenariat en Algérie, conformément à une stratégie partagée de croissance accélérée développement de projets et poursuite des objectifs de décarbonation dans le cadre de notre engagement à atteindre la neutralité carbone à long terme ».

Eni est présent en Algérie depuis 1981 et avec une production en capital de 100 XNUMX barils équivalent pétrole par jour, Eni est la plus importante entreprise internationale du pays.

Eni vise à renforcer le partenariat avec Sonatrach