Vues

L'Eurispes, Institut d'études politiques, économiques et sociales  a lancé un Observatoire permanent de la sécurité, confiant la présidence au général Pasquale Preziosa, ancien chef de cabinet duAeronautica Militare  il est l'un des principaux experts en géopolitique et en sécurité internationale en Italie. Le général Preziosa est professeur d'université, au cours de sa prestigieuse carrière militaire, il a dirigé d'importantes missions stratégiques dans divers théâtres de guerre. Il a récemment écrit l'essai La défense de l'Europe (éd. Cacucci, 2019) avec le professeur Dario Velo.

Le nouvel Observatoire permanent de la sécurité emploie un comité scientifique auquel participent des représentants des différentes forces de police, des forces armées, des ministères des affaires étrangères et des universités, des magistrats supérieurs qui ont toujours été impliqués dans la lutte contre la criminalité, des personnalités et des experts infrastructures critiques et organismes nationaux fortement intéressés par les questions de sécurité L'Observatoire a pour mission de suivre, également à travers de nouveaux modèles d'analyse prédictive et interprétative, les différentes phénoménologies qui traversent les questions de sécurité, de plus en plus au centre de l'attention de l'opinion publique, des médias et du système politique pluriinstitutionnelles. Les thèmes à développer sont identifiés en harmonie avec la direction nationale de la lutte contre la mafia et la lutte contre le terrorisme, avec laquelle Eurispes a signé un accord de collaboration.

L'Observatoire va donc intensifier son activité sur le front de l'analyse des nouvelles menaces mondiales à travers une collaboration toujours plus grande avec les entités et organisations opérant au niveau international en matière de sécurité. Le nouveau président, le général Preziosa, sera assisté des deux vice-présidents, le Dr Giovanni Russo, procureur national à DNA, et le professeur Avv. Roberto De Vita.

Eurispes

Eurispes, Institut d'études politiques, économiques et sociales fondé et présidé par Gian Maria Fara, opère dans le domaine de la recherche politique, économique et sociale depuis 1982. Depuis 1986, l'Institut est inscrit au Registre national des instituts de recherche de MIUR. Au cours de ses trente-cinq ans d'activité, Eurispes a effectué des centaines de recherches. Indique l'Italie à travers le rapport sur l'Italie, maintenant à 31 ansa édition.

L'activité d'Eurispes implique la création et la diffusion de différents axes de recherche; partenariat avec d'autres entités institutionnelles et privées; des projets qui développent certains des problèmes identifiés grâce à un suivi constant de la réalité italienne par rapport aux pays européens et non européens; promotion et mise en œuvre de réunions et conférences; formation et diffusion des connaissances.

Un exemple est les 13 rapports nationaux sur l'enfance et l'adolescence créés en collaboration avec le Telefono Azzurro; les 3 rapports sur l'excellence italienne; les 6 éditions du Rapport sur les délits agroalimentaires, produit en collaboration avec Coldiretti.

Il y a plus de 900 100 pages d'études, d'analyses, d'enquêtes et de réflexions produites; plus de 30 auditions politiques et institutionnelles; construit une archive de presse couvrant les 2 dernières années contenant plus de 400 millions d'articles catalogués pour plus de XNUMX articles thématiques collectés dans la presse périodique et quotidienne. Eurispes a contribué à l'émergence de nombreux phénomènes sociaux cachés ou peu connus, créant un véritable travail de «scoutisme social».

L'activité d'Eurispes a souvent animé le débat social, politique et économique, inspirant, à de nombreuses reprises, l'activité du Législateur, comme dans le cas de la loi sur l'obligation de porter un casque, la loi sur la pornographie et celle sur l'alcool . La couverture médiatique de l'Institut est attestée par plus de 150.000 15.000 articles, titres de presse, radio et télévision nationales et internationales publiés sur son activité. Plus de XNUMX XNUMX livres mentionnent Eurispes.

Au fil des ans, l'Institut a établi une relation étroite avec la communauté scientifique nationale et internationale, renforcée par un échange continu d'informations et d'expériences et par une intense collaboration dans l'organisation de séminaires, conférences, initiatives éditoriales, débats et conférences.

Lo étude indépendante réalisée chaque année par l'Université de Pennsylvanie (USA) Eurispes se classe parmi les 150 meilleurs groupes de réflexion au monde pour son importance et son autorité.

Eurispes: le général Precious, nouveau président de l'Observatoire permanent de la sécurité