Protocole d'accord signé entre ABI et FIEG. Les banques et les éditeurs de journaux de plus en plus proches

Vues

<< Promouvoir des initiatives spécifiques pour améliorer la diffusion des journaux et des périodiques en encourageant le dialogue entre les éditeurs et les banques, dans l'intérêt commun de protéger la liberté d'information et de diffusion de l'éducation des entreprises, de la finance et de l'épargne et des objectifs de progrès plus larges et plus généralisés et développement ".

C'est l'objectif de l'accord signé par le président de l'Association bancaire italienne, Antonio Patuelli, et par le président de la Fédération italienne des éditeurs de journaux, Andrea Riffeser Monti, visant à créer de bonnes et efficaces pratiques de collaboration entre les banques et les entreprises du secteur de la presse. périodiques.

«Le rôle des journaux dans la vie collective reste fondamental - a commenté le président de Fieg Andrea Riffeser Monti - parce qu'ils comparent les opinions et fournissent des informations vérifiées, permettant aux citoyens de se forger une opinion et de faire des choix éclairés. Cependant, il s'agit désormais d'intercepter un lecteur influencé et parfois désorienté par la surabondance des sources web, rendant les journaux disponibles même dans des espaces insolites: les multiples canaux de contact des banques peuvent devenir un nouveau volant d'information qui peut faire du citoyen un lecteur. bien informé et un utilisateur avisé ".

"La presse libre et sa diffusion plus large - a souligné le président de l'ABI, Antonio Patuelli - ils représentent un exercice de liberté et de démocratie qui doit être constamment entretenu et sauvegardé. Tout comme le monde bancaire remplit également au quotidien la fonction sociale de relance de la croissance économique, de la même manière il entend collaborer à la protection et au développement des activités d'édition comme outil de garantie d'information, de connaissance et d'analyse approfondie. En particulier, des questions telles que le crédit, l'épargne et l'éducation financière nécessitent un dialogue, réciproque et transparent, pour permettre aux familles et aux entreprises de faire des choix de plus en plus conscients et responsables ".

Le protocole d'accord prévoit la promotion, à travers les multiples canaux de contact que la banque utilise pour offrir des services bancaires et non bancaires à ses clients, des initiatives spécifiques pour améliorer la circulation des journaux et magazines, en encourageant le dialogue entre les éditeurs individuels et les banques individuelles. ; la création d'une table ABI-FIEG permanente pour identifier les questions d'intérêt commun; réalisation d'études, de recherches, de conférences, de cours et d'initiatives similaires; la participation de ses intervenants à des événements organisés par chacune des parties signataires de l'accord.

Protocole d'accord signé entre ABI et FIEG. Les banques et les éditeurs de journaux de plus en plus proches

| NOUVELLES ", PREUVE 4 |