La 5G n'a pas encore décollé aux États-Unis

Vues

Les autorités américaines ont demandé aux deux plus grandes sociétés de télécommunications, AT & T e Verizon un nouveau report de deux semaines de l'introduction des nouvelles bandes de fréquences 5G. L'échéance, initialement prévue le 5 décembre, avait déjà été repoussée au 5 janvier, mais Airbus e Boeing sont récemment revenus pour exprimer leur "préoccupation" pour l'éventuelle interférence de la nouvelle bande avec les radioaltimètres des avions.

Pour cela, le ministre des Transports, Pete Buttigieg, et le président de l'autorité de transport aérien, Steve Dickson, ont proposé ce nouveau report dans une lettre aux deux principaux opérateurs téléphoniques du pays. Dans le message, les autorités demandent "de continuer à suspendre l'introduction du service commercial en bande C pour une courte période supplémentaire, n'excédant pas deux semaines en plus de celle actuellement prévue pour le 5 janvier" .

Buttigieg et Dikson assurent que le service pourra faire ses débuts, "comme prévu en janvier, à quelques exceptions près autour des grands aéroports"Et ils disent qu'ils veulent"trouver une solution qui garantit que la bande C 5G et l'aviation peuvent coexister en toute sécurité aux États-Unis" .

La 5G n'a pas encore décollé aux États-Unis

| ÉCONOMIE |