Le président angolais João Gonçalves Lourenço rencontre le PDG d'Eni Claudio Descalzi

Vues

La société a également signé un amendement au bloc 15 / 06 qui étend le bloc 400 km2.

Le président de la République d'Angola, João Gonçalves Lourenço, et le PDG d'Eni, Claudio Descalzi, se sont réunis aujourd'hui à Luanda pour discuter des activités et des initiatives d'Eni dans le pays.

En marge de la réunion, Eni et Sonangol ont signé un avenant à l'accord de partage de production du bloc 15/06 qui définit le nouveau périmètre du bloc, prolongé de 400 km2 côté ouest. Cela s'inscrit dans la stratégie d'Eni d'augmenter les activités d'exploration dans le pays, à la recherche d'opportunités proches des infrastructures de production existantes. Après la découverte de Kalimba 1 en juin 2018, Eni a lancé un programme d'exploration accéléré qui implique le forage de 4 puits d'exploration. En cas de succès, cette stratégie permettra le développement accéléré de nouvelles ressources, en tirant parti des synergies avec les infrastructures existantes et en réduisant considérablement les délais de mise sur le marché.

Par ailleurs, de nouvelles start-up déjà lancées en 2018, et d'autres prévues dans les prochains mois, permettront d'augmenter la production jusqu'à 50 kboeds. La production atteindra un plateau de 170 XNUMX kboed au début de l'année prochaine.

Le bloc 15/06 (Eni Angola, opérateur 36,84%, Sonangol P&P 36,84%, SSI 26,82%) est situé à environ 350 km au nord-ouest de Luanda et 130 km à l'ouest de Soyo, en profondeur entre 200 et 1.800 m. Les champs développés de Sangos, Cinguvu, Mpungi, Ochigufu et Cabaça SE sont reliés aux deux FPSO Ngoma et Olombendo, qui ont une capacité globale de

traitement de 200 kbopd. Le FPSO Ngoma et Olombendo ont commencé la production respectivement en novembre 2014 et en février 2017.

Le partenariat d'Eni avec Sonangol comprend également des activités dans le secteur en aval, avec des interventions pour améliorer l'efficacité de la raffinerie de Luanda et soutenir le développement de futures usines, ainsi que l'exploitation du gaz et le développement de projets d'énergie renouvelable.

Eni est présente en Angola depuis 1980. La production d'actions s'élève à 150.000 15 barils équivalent pétrole par jour. L'extension de la zone contractuelle du bloc 06/XNUMX positionne l'Angola comme l'un des pays clés de la stratégie de croissance exploratoire d'Eni.

Le président angolais João Gonçalves Lourenço rencontre le PDG d'Eni Claudio Descalzi