Premier en Europe, Habemus "Super Green Pass"

Vues

Pour l'instant seule l'obligation au laissez-passer vert pour entrer sur le lieu de travail, et non à la vaccination. L'objectif est de pousser le plus grand nombre d'Italiens à vacciner pour atteindre 80% des vaccinés fin octobre, soit environ 44 millions d'Italiens avec la première et la deuxième dose inoculées. 

Les nouvelles règles entreront en vigueur à partir de la mi-octobre lorsque pour accéder aux lieux de travail il faudra être vacciné, avoir un tampon ou être guéri du Covid. Règles étendues également pour l'accès aux bureaux publics et privés, bureaux professionnels, magasins et restaurants inclus. En attendant, les différentes administrations devront s'employer à réglementer les règles découlant du décret au niveau interne.

Les principales nouvelles

Le personnel de l'administration publique est tenu d'être en possession des certificats verts. L'obligation concerne également le personnel des Autorités indépendantes, la Consob, la Covip, la Banque d'Italie, les organismes publics économiques et les organismes d'importance constitutionnelle. La contrainte s'applique également aux titulaires de mandats électifs ou de hautes fonctions institutionnelles. En outre, l'obligation est étendue aux sujets, y compris externes, qui exercent leur travail ou leurs activités de formation dans les administrations publiques pour quelque raison que ce soit.

Où cela s'applique

La possession et l'exposition, sur demande, du Certificat Vert sont obligatoires pour accéder aux lieux de travail des structures énumérées ci-dessus.

Les contrôles et qui les effectue

Ce sont les employeurs qui doivent vérifier le respect des exigences. Pour le 15 octobre, ils doivent définir les modalités d'organisation des audits. Les contrôles seront effectués de préférence sur l'accès au lieu de travail et, si nécessaire, également sur la base d'échantillons. Les employeurs identifient également les personnes chargées de constater et de contester les infractions.

Les sanctions

Le décret prévoit que les personnels qui ont l'obligation du Pass Vert, s'ils communiquent qu'ils ne l'ont pas ou en sont privés au moment d'accéder au lieu de travail, sont considérés comme absents injustifiés jusqu'à la présentation de la Certification Verte ; après cinq jours d'absence, la relation de travail est suspendue. Le salaire n'est pas dû dès le premier jour d'absence. Il n'y a pas de conséquences disciplinaires et le droit de conserver la relation de travail est maintenu.

Pour ceux qui sont pris sans Attestation sur le lieu de travail, une sanction pécuniaire de 600 à 1500 euros est prévue et les conséquences disciplinaires prévues par les différents systèmes juridiques restent inchangées.

Organes constitutionnels

L'obligation du Green Pass s'applique également aux personnes titulaires de mandats électifs et de postes institutionnels de haut niveau. Les organes constitutionnels adaptent leur règlement aux nouvelles dispositions relatives à l'utilisation des Certifications Vertes.

Travail privé

A qui s'applique

Ceux qui travaillent dans le secteur privé sont tenus de posséder et d'exposer des certificats verts sur demande.

Où cela s'applique

La possession et l'exposition, sur demande, du Certificat Vert sont obligatoires pour entrer sur le lieu de travail.

Les contrôles et qui les effectue

Quant aux travaux publics, même privés, les employeurs doivent veiller au respect des prescriptions. Pour le 15 octobre, ils doivent définir les modalités d'organisation des audits. Les contrôles seront effectués de préférence sur l'accès au lieu de travail et, si nécessaire, également sur la base d'échantillons. Les employeurs identifient également les personnes chargées de constater et de contester les infractions.

Les sanctions

Le décret prévoit que le personnel est tenu d'avoir un Pass Vert et, s'il déclare ne pas l'avoir ou en est privé au moment d'accéder au lieu de travail, il est considéré comme absent sans droit à rémunération jusqu'à ce que le Certificat Vert soit présenté. Il n'y a pas de conséquences disciplinaires et le droit de conserver la relation de travail est maintenu.

Il y a une sanction pécuniaire de 600 à 1500 euros pour les travailleurs qui ont eu accès en violation de l'obligation Green Pass.

Pour les entreprises de moins de 15 salariés, il existe une discipline visant à permettre à l'employeur de remplacer temporairement le travailleur sans Certificat Vert.

Coussinets apaisés

Le décret prévoit l'obligation pour les pharmacies d'administrer des tests antigéniques rapides en appliquant les prix définis dans le protocole d'accord signé par le commissaire extraordinaire pour la mise en œuvre et la coordination des mesures de confinement et de lutte contre l'urgence épidémiologique Covid-19, d'accord avec le ministre de la Santé. L'obligation s'applique aux pharmacies qui ont les exigences prescrites. 

Les nouvelles règles prévoient également des tampons gratuits pour ceux qui ont été exemptés de vaccination.

Cours

Le personnel administratif et les magistrats, pour accéder aux bureaux judiciaires, doivent posséder et exhiber les Certifications Vertes. Afin de permettre le déroulement complet de la procédure, l'obligation ne s'étend pas aux avocats et autres conseils de la défense, consultants, experts et autres auxiliaires du magistrat sans rapport avec l'administration de la justice, aux témoins et aux parties au procès.

Révision des mesures de distanciation

D'ici au 30 septembre, en raison de l'extension de l'obligation du Pass Vert et de l'avancée de la campagne de vaccination, le CTS se prononce sur les conditions d'espacement, de capacité et de protection dans les lieux où se déroulent les activités culturelles, sportives, sociales et récréatives. La réévaluation sera préparatoire à l'adoption de mesures ultérieures.

Soutien au sport de masse

La mesure intervient, compte tenu de la grave crise qui continue de traverser le secteur du sport en raison de l'urgence pandémique, également dans le secteur du sport. En particulier:

  • soutenir la maternité des sportifs non professionnels ;
  • garantir le droit de faire du sport en tant que forme irrépressible de développement de la personnalité du mineur ;
  • encourager les personnes handicapées à commencer à pratiquer des sports grâce à l'utilisation d'aides sportives. 

En outre, les ressources peuvent être utilisées pour assurer un soutien supplémentaire aux activités sportives de base, également par le biais de prêts non remboursables à attribuer aux associations et clubs sportifs amateurs.

Sur le nœud Tamponi le gouvernement n'a pas prévu le versement à la charge de l'employeur, moyen d'inciter la population à se faire vacciner (le coût du tampon est de 15 euros et devrait être répété toutes les 48 heures, une augmentation des dépenses mensuelles pour le travailleur égale à Environ 200 euros).

Selon les données gouvernementales, 13,9 millions de travailleurs ont déjà le pass vert, 4,1 millions n'en ont toujours pas, alors que l'obligation touche plus généralement encore un public d'environ 18 millions de personnes. 

Premier en Europe, Habemus "Super Green Pass"

| PREUVE 3, ITALIE |