Irak: Total prêt à prendre la place de Shell dans le champ de Majnoon

Vues

Selon le ministre irakien du Pétrole, le géant pétrolier français Total serait intéressé par la reprise du gisement pétrolier géant de Majnoon dans le sud de l'Irak suite au départ annoncé de Shell qui opère depuis 2010.

Thierry Autain, directeur de Total en Irak, dans un communiqué publié aujourd'hui, a exprimé le ministre de l'huile Jabbar al-Luaibi, le désir de son entreprise d'étendre ses activités en Irak et de participer à des investissements dans des projets stratégiques dans l'énergie et en particulier dans le pétrole et le gaz en Irak, y compris ceux de Nassiriyah (sud) et Majnoun.

Total a toujours montré un grand intérêt pour Majnoon dont les réserves sont estimées à 12,58 milliards de barils.

En 1990, la société française avait négocié deux contrats avec Saddam Hussein pour les camps de Majnoon et Bin Umar, mais ceux-ci n'ont jamais été signés en raison des sanctions de l'ONU suite à l'invasion du Koweït. Mais lorsque Majnoon a été banni à l'international avec d'autres camps de Bagdad en 2009, Total avait raté l'occasion car l'offre de Shell associée à Petronas malais était moins chère pour le ministère.

L'Irak refuse de partager la production et accepte de conclure des contrats de service.

Photo: ilsole24ore.com

Irak: Total prêt à prendre la place de Shell dans le champ de Majnoon