La loi Pinotti sur la défense arrive au Sénat. Beaucoup de nouvelles: poste de trois ans auprès des chefs de FA / SMD et des généraux dont ils sont promus par la nouvelle Commission mixte de promotion

Vues

(par Mario Galati) Ce mois-ci, le DDL S n. 650. en haut "Réorganisation des chefs du ministère de la Défense et des structures connexes. Délégations auprès du gouvernement pour la révision du modèle opérationnel des forces armées, en ce qui concerne le personnel des forces armées, ainsi que pour la réorganisation du système de formation". C'est un projet de loi fortement souhaité et présenté par l'ancien ministre de la Défense, Roberta Pinotti en 2018, qui suit largement le contenu de la Livre blanc sur la sécurité et la défense internationales. Le document attend la prochaine «programmation» au Sénat pour le début de la discussion parlementaire, après un nouveau passage à la Commission Défense. 

Les nouvelles les plus intéressantes: la nouvelle figure de Directeur national de l'armement et de la logistique -ADNL-, un nouveau système d'ordonnancement pour favoriser la formation au niveau interarmées, durée maximale, fixée à trois ans, pour le bureau des chefs des forces armées et du chef d'état-major de la défense, la disposition d'une loi pour la dépenses de défense pluriannuelles et la réforme des commissions de promotion des officiers, il y aura une commission mixte d'avancement des supérieurs pour la promotion de nos généraux, présidée par le chef de la défense.

Le chef de SMD n'est plus choisi parmi les chefs d'état-major de FA et SGD / DNA

Le chef d'état-major de la Défense, lit le DDL, est choisi parmi les officiers en service permanent d'un grade non inférieur à celui de général du corps d'armée italien, d'amiral d'escouade de la marine et de général d'escouade de l'armée de l'air, et est nommé par décret du Président de la République, suite à une résolution du Conseil des Ministres, sur proposition du Ministre de la Défense.

Le mandat du chef de SMD et des chefs de FA est de trois ans sans aucune prolongation ou renouvellement

Les officiers généraux ou amiraux nommés chefs de la défense ou des forces armées, le commandant général des carabiniers et le directeur national des armements et chargés de la logistique restent en fonction. trois ans sans possibilité d'extension ou de renouvellement. A la fin du mandat, si le personnel visé à la première période n'a pas atteint la limite d'âge fixée pour le grade, il peut être arrangé, sur demande, pour être mis en congé pour être assimilé à tous égards à celui pour atteindre les limites d'âge, avec reconnaissance, en plus de toute autre institution due, de la pension et de l'indemnité de départ qui auraient été dues en cas de permanence dans le service jusqu'à la limite d'âge, y compris les augmentations périodiques et les changements de classe de salaire.

Les changements prévus pour le Dicastère ont ainsi été expliqués en 2018. Ce projet de loi a pour but d'engager le processus de mise en œuvre réglementaire du projet de réforme structurelle et organisationnelle du ministère de la Défense et, en particulier, de l'instrument militaire, en mettant en œuvre certaines des indications esquissées par le Livre blanc sur la sécurité et la défense internationales, approuvé par le Conseil suprême de la défense le 21 avril 2015 et présenté aux commissions mixte et mixte des Affaires étrangères, de la Défense, du Sénat et de la Chambre Comme indiqué dans le Livre blanc sur la sécurité et la défense internationales, le projet de réforme vise à esquisser, dans une perspective à moyen terme, l'instrument militaire qui peut le mieux accomplir les tâches de sécurité et de défense internationales, tout en identifiant le modèle de gouvernance et d'organisation qui en découle. qui peuvent garantir le respect des critères modernes d'efficacité, d'efficience et de rentabilité.

À cette fin, quatre domaines d'intervention sont identifiés:

PREMIER. La révision de la gouvernance, dans le but de réduire le niveau des ressources humaines et financières nécessaires aux fonctions de gestion et de soutien, avec les mêmes capacités opérationnelles que l'on peut exprimer, permettant une direction politique plus efficace et une action harmonieuse et synergique des différents composants de l'instrument militaire, à mettre en œuvre selon les principes suivants:

- organisation par fonctions stratégiques - direction politique, direction stratégique et militaire, génération et préparation des forces, utilisation des forces et soutien des forces - en éliminant tout double emploi et en fusionnant les unités qui remplissent les mêmes fonctions;

- le caractère unique du commandement, qui est flanqué du principe de gestion centralisée et d'exécution décentralisée, dans le but de parvenir à une direction politico-militaire et stratégique-militaire de la Défense plus efficace et à une gestion unitaire des processus de planification, d'acquisition et d'utilisation des capacités et soutien intégré;

- l'efficience et la rentabilité de l'opération, qui représentent les principaux objectifs de l'action de réforme;

DEUXIÈME. adaptation du modèle de fonctionnement, par:

- le passage d'une vision inter-forces des Armées à une plus grande intégration entre les différentes composantes, dans le respect des domaines d'action spécifiques;

- l'élimination des doublons organisationnels et fonctionnels;

- la réduction des niveaux hiérarchiques et la simplification des procédures;

- le renforcement des capacités opérationnelles de l'instrument militaire avec celles des organisations internationales de référence;

LA TROISIÈME. Le personnel militaire, afin d’accroître l’efficacité et l’efficacité opérationnelle des forces armées en:

- la refonte de la répartition des effectifs entre les différentes catégories de personnel, à réaliser par une augmentation du taux des agents à durée déterminée et une diminution proportionnelle de celui des agents en service permanent, afin d'assurer la diminution progressive des effectifs l'âge moyen du personnel militaire en service, sans préjudice des effectifs totaux fixés à 150.000 XNUMX unités;

- abaissement de l'âge maximum pour le recrutement des volontaires dans les escales préétablies et la révision du système d'arrêts;

- l'augmentation des mesures visant à faciliter la réinstallation dans le monde du travail du personnel des forces armées démobilisé;

- la révision du système d'avancement des officiers au grade de général;

- la révision du cadre juridique de l'emploi dans les secteurs mixtes et internationaux et dans d'autres départements;

- la révision du système des allocations d'emploi opérationnelles.

QUATRIÈME. La politique d'innovation scientifique, industrielle et technologique de la Défense dans le cadre des pouvoirs relatifs, avec la mise en place de modèles d'organisation assurant une large collaboration entre Défense, industrie et université et recherche. Grâce au projet de réforme, l'instrument militaire sera plus aligné sur ceux des autres principaux pays européens, ce qui favorisera une plus grande collaboration dans le domaine de la sécurité et de la défense européennes. La possibilité d'une comparaison et d'une collaboration sur une base plus homogène est déjà en soi une valeur ajoutée car elle réduira les distances actuelles, créant: des structures opérationnelles, des structures organisationnelles, des procédures de formation plus proches des grands partenaires; définition commune des exigences; programmes collaboratifs de recherche, de développement et de production. La nouvelle défense doit donc être plus européenne, tout en restant profondément italienne, consciente qu'une plus grande efficacité de notre instrument militaire représente également notre contribution à la construction d'une sécurité et d'une défense plus européennes.

AUTRES ACTUALITÉS

Loi sur les dépenses pluriannuelle. Très intéressante cette nouveauté absolue qui équivaut à notre Défense, dans la mesure où la "Approvisionnement", aux forces armées anglo-saxonnes. Attribution au Ministre de la Défense de la mission de proposer, en accord avec le Ministre de l'Economie et des Finances et le Ministre du Développement Economique, un projet de loi de dépenses pluriannuel pour le financement sur six ans des programmes d'intérêt de la défense. En particulier, la disposition d'une loi de dépenses pluriannuelle pour le prêt de six ans vise à assurer une planification à long terme, qui peut être revue tous les trois ans et incluse dans la planification financière nationale, garantissant la stabilité des ressources grâce à la pleine participation. du Parlement. est, par conséquent, une bonne planification des programmes de dépenses. À la suite de la création de la figure du directeur national de l'armement et responsable de la logistique (le nouveau DNAL).

Les généraux seront nommés par la Commission mixte de promotion supérieure. Les mesures d'intervention dans le domaine de l'avancement des officiers se résument comme suit:

- réduction du nombre de commissions de haut niveau - actuellement quatre, une pour chaque force armée - grâce à l'unification en une seule commission mixte, caractérisée par la présence simultanée des chefs de la zone interarmées et des chefs de la force armée à laquelle appartient le candidat ;

- extension de la compétence de la commission mixte unique avec extension aux généraux de brigade et grades correspondants - actuellement, la compétence des commissions supérieures se limite à l'évaluation des généraux de division et des grades correspondants;

- modification conséquente de la compétence des commissions supérieures d'avancement (se référant actuellement à l'évaluation des officiers ayant le grade de lieutenant-colonel au grade de brigadier général et les grades correspondants) avec une limitation aux grades de lieutenant-colonel et de colonel et aux grades correspondants.

Par rapport aux commissions de haut niveau actuelles composées d'officiers des forces armées auxquelles appartient l'évaluation et présidée par le chef de la défense, la composition de la nouvelle commission mixte présente le renforcement de la composante commune de haut niveau équilibrée par la prévalence numérique de la composante de haut niveau de la Force armée.

La loi Pinotti sur la défense arrive au Sénat. Beaucoup de nouvelles: poste de trois ans auprès des chefs de FA / SMD et des généraux dont ils sont promus par la nouvelle Commission mixte de promotion