Vues

Les nouveaux matériaux pour une économie circulaire et durable également pour les Pouilles, les nouvelles du Forum mondial des matériaux

La région Pouilles il se propose fortement comme un «laboratoire» d'expérimentation et de production de nouvelles technologies et de matériaux innovants, en accordant une attention particulière à l'environnement en relançant vigoureusement le système de production durable.

C'est le défi lancé par le général Pasquale Preziosa, membre du Puglia Strategic Reboot Group, ancien chef d'état-major de l'armée de l'air jusqu'en 2016 et actuellement président de l'Observatoire de la sécurité d'EURISPES, dans un article très intéressant publié hier dans le Gazzetta del Mezzogiorno qui illustre toutes les nouvelles opportunités de développement dans la région des Pouilles.

«La Recherche et Développement est à la base de tous les changements structurels en cours dans notre société, pour une nouvelle économie circulaire nous avons besoin de nouveaux matériaux résistants comme les métaux, mais dérivés de substances végétales naturelles, recyclables et à faible impact environnemental.

Il est donc nécessaire d'accélérer le développement de nouvelles technologies pour la production de matériaux pour sauver la planète.

Dans le cadre du groupe de redémarrage stratégique, du nouveau programme d'investissement régional et des programmes du fonds de relance, les Pouilles s'efforcent de pérenniser les investissements régionaux en suivant la trajectoire technologique conçue par les grands groupes de recherche mondiaux.

Le Forum Mondial des Matériaux de Nancy en France (commenté sur le journal français Les Echos), rend compte des innovations technologiques en Europe et représente le point de référence pour le développement de nouvelles technologies pour la production de matériaux qui révolutionneront tous les secteurs de la construction d'artefacts, de l'aérospatiale à l'automobile pour finir avec de petits composants.

Attirer les investissements dans les Pouilles dans les secteurs indiqués par le Forum mondial des matériaux sera important pour suivre les nouvelles technologies des matériaux dont l'utilisation affectera les vingt prochaines années.

Il y a au moins cinq domaines thématiques qui seront bientôt mis en œuvre pour les nouvelles productions.

Le français Arkema prévoit que la fibre de carbone associée à des résines thermoplastiques sera la base de la construction des nouveaux matériaux. En particulier, les bandes de tissu de carbone imprégnées d'extraits d'huile de ricin et de résines thermoplastiques confèrent au tissu des caractéristiques technologiques d'intérêt industriel.

Le projet Force, qui réunit des instituts de recherche technologique tels que Jules Verne et les sociétés Arkema, Faurecia, Stellantis (ex-PSA), Renault, Total, stimulera une nouvelle génération de composites à réaliser à partir de fibres textiles associées à des résines plastiques également pour le secteur automobile.

La prévision est de fabriquer des pièces automobiles plus légères avec des processus de production plus simples et plus rapides.

Les coûts de matériaux associés devraient être divisés par deux par rapport aux coûts actuels, passant de 15 euros le kg à 8 euros.

Les premières bobines en fibre de carbone sont déjà en production sur une ligne pilote.

L'objectif est d'atteindre la commercialisation des nouveaux produits en 2025/2026.

Le Service Aéronautique de Fiumicino a déjà développé des composites céramiques nanostructurés pour une isolation thermique élevée et une protection incendie ultra performante pour les parties chaudes des moteurs et des batteries, qui garantissent la non-émission de fumée en cas d'incendie pendant une longue période (plus plus de 15 minutes). Cette technologie très innovante touche déjà les domaines aéronautique, maritime, ferroviaire, automobile civil et militaire.

Cette technologie confère une sécurité d'étanchéité aux structures de confinement des artefacts en cas d'incendie, y compris la partie missile naval: un missile qui ne part pas du conteneur lorsque les moteurs sont allumés, pourrait causer de graves dommages à la coque.

L'entreprise travaille avec des matériaux peu encombrants réduits à quelques millimètres avec la possibilité de créer des formes continues complexes même de grandes dimensions. Continuer à développer ces technologies dans les Pouilles pourrait également être une force pour les universités et les centres de recherche régionaux.

Les nouveaux moteurs à hydrogène pour voitures particulières auront besoin à la fois de réservoirs légers et très résistants aux pressions internes très élevées et la fibre de carbone nanostructurée apporte les réponses requises.

Le Swiss BComp travaille depuis plus de 10 ans sur le développement de composites à base de fibres végétales de lin notamment pour l'industrie automobile avec des utilisations déjà opérées en Formule 1 sur les voitures McLaren.

Les prochaines étapes seront franchies pour la production de l'hypercar électrique de Morand Cars avec le début de la production en série en 2023.

La fibre de carbone d'origine végétale réduit de 75% la trace de CO2 dans l'atmosphère, un fait très intéressant pour la santé de la planète.

Solvay développe de nouveaux composants à base de silicium pour les pneus de nouvelle génération.

Le dioxyde de silicium joue un rôle déterminant dans la modification des propriétés technologiques des pneumatiques tant pour la réduction (-25%) de la résistance au roulement que pour la réduction des processus de vieillissement du composé.

La nouvelle génération de pneus permettra une réduction de 7% des émissions de CO2 dans les mêmes conditions d'utilisation et une réduction de la consommation de carburant.

Tous ces secteurs représentent une partie de l'avenir technologique de l'économie circulaire, les Pouilles, avec son réseau universitaire qualifié, peuvent offrir des bases solides pour l'établissement de nouvelles réalités technologiques sur le territoire, pour développer d'autres secteurs pour de nouveaux matériaux nanostructurés capables de pour pouvoir remplacer le cuivre comme conducteur d'électricité. "

Les Pouilles regardent avec intérêt le "World Materials Forum"