Lagarde: "Prêt à utiliser tous les outils disponibles"

Vues

Lagarde: "Les mesures de confinement au CoViD-19 même si elles ne conduiront pas à des verrouillages totaux, elles auront cependant un impact sur la reprise économique".

(par Massimiliano D'Elia) Lors du Sommet Cco organisé par le Wall Street Journal, le président de la BCE Christine Lagarde il a dit: "nous sommes prêts à utiliser tous les outils à notre disposition qui sont les plus efficaces ».

Les propos de Lagarde rappellent ceux prononcés par l'ancien gouverneur Mario Draghi (le Tout ce qu'il faut) puis mis en œuvre avec le fameux bazooka, avec l'achat massif d'obligations d'État de pays en difficulté. Draghi a souvent baissé les taux d'intérêt pour favoriser le crédit aux entreprises. Une mesure de politique économique expansionniste pour contrer les effets de la crise économique de 2017.

Lagarde sur la politique de baisse des taux d'intérêt précise: "L'utilisation des tarifs fonctionne mieux dans certaines circonstances, pas nécessairement en situation de crise. Nous sommes prêts à intervenir sur la situation au fur et à mesure de son évolution et à calibrer et recalibrer ce qui doit être ajusté et recalibré de manière appropriée ".

Lagarde a souligné comment aujourd'hui "abbiamo politiques monétaires et équilibrer travailler ensemble, ce qui semble mieux fonctionner que lors de la crise passée. En union monétaire, la reprise reste incomplète, incertaine et inégale. Maintenant, nous voyons qu'après une période de verrouillage qui a réussi à réduire la contagion mais qui a durement frappé l'économie, il y a eu un rebond. Mais maintenant, nous assistons à une résurgence des infections, en particulier dans les villes. Dans cette phase, les pays les plus touchés sont la France et l'Espagne ».

Lagarde a alors dit "si nous avions une reprise à la fin du printemps et au début de l'été, nous craignons désormais que les nouvelles mesures d'endiguement aient un impact sur cette reprise. Nous craignons qu'il puisse y avoir un deuxième bras du V " (Les économistes appellent une reprise en forme de V, une baisse suivie d'une forte reprise).

Lagarde a également souligné que "Je pense que ce que nous avons vu à la fois en Espagne, en Italie, en Allemagne et en France, il y a une détermination à ne pas refaire le verrouillage complet, car évidemment beaucoup a été appris et des mesures plus ciblées seraient plus efficaces. Cependant, a rappelé Lagarde, les mesures d'endiguement auront toujours un impact sur la reprise économique ».

Lagarde: "Prêt à utiliser tous les outils disponibles"

| ÉCONOMIE, PREUVE 2 |