Libye: encore une fois la scène de combats acharnés qui ont causé la mort de 5 et la mort de 25

Dans un message sur Twitter, la représentation diplomatique italienne a exprimé sa proximité avec la population libyenne qui fait face à une nouvelle vague de violence qui a explosé dans les «rues de leur belle capitale». "Nos condoléances vont aux familles des victimes avec nos vœux de prompt rétablissement à tous les blessés".

Selon l'ambassade italienne, "seul le dialogue peut apporter la paix et la réconciliation en Libye, pas une action militaire".

Selon les rapports du ministère de la Santé de Tripoli, les affrontements qui ont éclaté hier au sud de Tripoli ont jusqu'à présent fait au moins cinq morts et 25 blessés, dont des civils. Le gouvernement d'accord national de Tripoli a condamné les affrontements et a invité les forces de sécurité à affronter les membres de la septième brigade, connue sous le nom de "Al Kani Force", qui a attaqué les zones de Salah al Din, al Khula, Qasr Bin Ghashir et Ayn Zara prennent le contrôle.

Entre-temps, le général Abdel Salm Ashour, ministre de l'Intérieur du gouvernement libyen d'accord national, a annoncé qu'un accord de cessez-le-feu a été conclu avec les milices dont le siège est dans la banlieue sud-est de Tripoli, qui prévoit la remise du quartier général de la septième brigade. à la Direction de la sécurité de Tripoli ".

Libye: encore une fois la scène de combats acharnés qui ont causé la mort de 5 et la mort de 25

| MONDE |