La marine retourne au cercle polaire

Le mercredi 17 janvier, le navire de recherche polyvalent de l'Alliance quittera le port de La Spezia pour une mission scientifique avec le Centre de recherche maritime et Expérimentation (CMRE) de l'OTAN, entre les mers d'Islande et du Groenland, au-delà du cercle polaire arctique. Pour saluer l'équipage et les chercheurs à bord, le commandant en chef de l'escouade navale, l'amiral Donato Marzano et le directeur du CMRE, le Dr Catherine Warner.

Après 90 ans de la mission historique du commandant Nobile et à la suite de la récente expédition menée à l'été 2017 appelée «High North», la marine retournera au pôle Nord, pour la première fois dans la période d'hiver arctique, pour soutenir les activités de recherche en soutien de l'organisation internationale Établissement océanographique de Woods Hole (WHOI) au sein du programme multidisciplinaire Projet Islande-Groenland sur les mers (IGP). Le but principal de l'expédition est l'étude de l'interaction air / eau et de la ventilation relative qui se crée dans la mer Arctique, dans le but de mieux comprendre la circulation des courants marins. L'activité scientifique sera caractérisée par deux périodes de navigation d'une vingtaine de jours chacune, et consistera à effectuer, dans le détroit qui sépare l'Islande de la côte est du Groenland, des relevés rapides et approfondis des paramètres de conductivité électrique, de température, profondeur, analyse géochimique et vitesse du son dans l'eau, levés bathymétriques, mesures bathymétriques et mesures météorologiques (marines et aériennes), effectuant la corrélation et la collecte statistique entre les données acquises.

Nave Alliance, sous le commandement du capitaine de frégate Daniele Cantù, dispose d'un équipage de 47 soldats et embarque, pour l'occasion, un groupe de recherche composé de 22 scientifiques de diverses organisations internationales. Le responsable de la mission scientifique est le Dr Robert Pickart, scientifique du Établissement océanographique de Woods Hole (WHOI), assisté du chef de la mission navale, le capitaine Massimiliano Nannini. Deux équipes scientifiques alterneront au cours de la mission: le changement aura lieu lors des escales opérationnelles dans les ports islandais de Reykjavik et Isafjordur, respectivement au premier et au dernier dix jours de février.

Le navire terminera sa mission avec le retour en Italie, prévu pour les dix premiers jours d'avril 2018.

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES SUR L'ALLIANCE DE NAVIRE

Nave Alliance est une unité de recherche polyvalente (OTAN Le navire de recherche - NRV) qui exerce principalement des activités menées par le Centre de recherche et d'expérimentation maritimes (CMRE), pour le compte de l'Organisation scientifique et technologique (Organisation scientifique et technologique - STO) de l'OTAN.

En avril 1988, l'unité a été livrée au SACLANT Underwater Research Center (Centre de recherche sous-marine - SACLANTCEN), rebaptisé plus tard Centre de recherche sous-marine de l'OTAN (NATO Centre de recherche sous-marine- NURC), puis renommé STO / CMRE.

Depuis mars 2016, il est équipé de personnel de la Marine grâce à un accord de décembre 2015 entre la Marine et la CMRE. Le navire a une dépendance organique, par le biais du Commandement de l'escadron des unités hydrographiques et des expériences (COMSQUAIDRO) et du Commandement des forces de lutte contre les mines (MARICODRAG), du Commandement en chef de l'escadron naval (CINCNAV).

 

La marine retourne au cercle polaire 

| défense, PRP canal |