Navy: lancement de la huitième frégate multirôle "Antonio Marceglia"

En présence de la ministre de la Défense Roberta Pinotti et, représentant le chef d'état-major de la défense le général Claudio Graziano, le chef d'état-major de la marine, l'équipe Adm. Valter Girardelli, a eu lieu hier à l'usine de Riva Trigoso du chantier naval militaire intégré, la cérémonie de lancement de la frégate "Antonio Marceglia", huitième d'une série de 10 unités FREMM - Frégates européennes multi-missions, commandée à Fincantieri par la marine italienne dans le cadre de l'accord de coopération internationale franco-italien , avec la coordination de l'OCCAR, l'organisation commune de coopération européenne en matière d'armement.

La marraine du lancement était Mme Silvia Marceglia, neveu de la médaille d'or pour le Valor Militare Antonio Marceglia.

Pour faire les honneurs du président Giampiero Massolo et le PDG de Fincantieri Giuseppe Bono qui a accueilli Giovanni Toti, président de la région de Ligurie, ainsi que de nombreuses autorités civiles et religieuses.

Après le lancement, l'unité poursuivra les activités de mise en place à l'usine de Muggiano à La Spezia et sera livrée dans le 2019. Le navire "Antonio Marceglia" sera caractérisé, comme les autres, par une grande flexibilité d'utilisation et aura la capacité de fonctionner dans toutes les situations tactiques. Il a une longueur de 144 mètres, une largeur de 19,7 mètres et un déplacement à pleine charge d'environ 6.700 tonnes. Il pourra atteindre une vitesse supérieure aux nœuds 27 avec une capacité maximale de personnel transporté égale à 200.

Le programme FREMM, qui représente l'état de l'art de la défense italienne et européenne, découle de la nécessité de renouveler la ligne des unités de la Marine de la classe Lupo (déjà disqualifiées) et Mistral (proche d'atteindre la limite de vie opérationnelle), construit par Fincantieri dans les années XNUMX.

Dans le 2013 ils ont été livrés "Carlo Bergamini" et "Virginio Fasan", en 2014 "Carlo Margottini", en 2015 "policier" dans 2016 "Alpine" et 2017 "Luigi Rizzo". En exerçant l'option, en Avril 2015, pour la construction des unités neuvième et dixième, dont la livraison est prévue après 2020, il a pleinement mis en œuvre le programme italien.

L'initiative voit la participation en tant que maître d'œuvre pour l'Italie d'Orizzonte Sistemi Navali (51% Fincantieri, 49% Leonardo) et pour la France d'Armaris (Naval Group + Thales).

Cette coopération a capitalisé sur l'expérience positive du précédent programme italo-français « Horizon » qui a conduit à la construction de deux destroyers de la marine italienne, l ' « Andrea Doria » et « Caio Duilio ».

PLUS

Antonio MARCEGLIA Capitaine du génie naval - Médaille d'or de la vaillance militaire

<< Officier de la plus haute valeur, après avoir consacré toutes ses forces à une période d'entraînement dangereuse et épuisante, il a participé à une expédition de véhicules d'assaut sous-marins qui ont forcé l'une des bases navales ennemies les plus puissantes et les plus défendues, avec une action en dont la conception opérationnelle et l'exécution pratique s'harmonisaient à merveille avec le courage froid et l'abnégation des hommes. Après avoir avancé de plusieurs milles sous l'eau et surmonté des difficultés et des obstacles de toutes sortes, il plaça la charge sous un cuirassé ennemi et, après avoir détruit l'avion, atterrit sur le sol ennemi où il fut fait prisonnier, pas avant cependant. , d'avoir vu le plein succès de son action. Un exemple brillant d'héroïsme conscient et d'un grand esprit de sacrifice, il se montra digne des glorieuses traditions de la marine italienne. Non content de cela, une fois retourné dans la Marine après l'armistice, il se propose de nouveau pour la préparation et l'exécution d'autres opérations ». Alexandrie, 18-19 décembre 1941

Il est né à Pirano (Pola) le 28 juillet 1915. Elève de l'Académie navale du Corps of Naval Engineers depuis 1933, en décembre 1938, il a été nommé lieutenant du génie naval et, après avoir obtenu son diplôme avec des notes complètes la même année à «Université de Gênes, il a obtenu la promotion au grade de lieutenant. D'abord destiné au Commandement militaire autonome maritime de la Haute Adriatique, il embarque ensuite dans des sous-marins et, à la déclaration de guerre par l'Italie le 10 juin 1940, il s'embarque sur le sous-marin Ruggiero Settimo, avec lequel il participe à trois missions en Méditerranée. En octobre 1940, sur demande, il rejoint le Groupe des véhicules d'assaut et, après un entraînement intensif, participe à deux missions contre la base navale britannique de Gibraltar (mai et septembre 1941). Promu capitaine GN en janvier 1941, en décembre de la même année, il participe à l'audacieuse mission de forçage du port d'Alexandrie - menée dans la nuit du 18 au 19 décembre, au poste de 1er opérateur du navire spécial 223 (2ème opérateur Palombaro Spartaco Schergat) - qui a abouti au naufrage de deux cuirassés britanniques (Valiant et Queen Elizabeth) et du pétrolier Sagona et aux dommages causés au destroyer britannique Jervis. Après l'action réussie contre le cuirassé Queen Elizabeth, il a été fait prisonnier et conduit au camp de prisonniers de guerre No. 321, en Palestine, puis il a été transféré en Inde. Rapatrié en février 1944, il participe à la guerre de libération avec les moyens d'assaut, effectuant une mission de guerre en Italie occupée par les Allemands. Mis en congé, sur demande, en décembre 1945 et inscrit au rôle de complément au grade de lieutenant-colonel GN, il prend la direction d'un chantier naval à Venise. Le lieutenant-colonel GN Antonio Marceglia est décédé à Venise le 13 juillet 1992.

Autres décorations et récompenses pour mérite de guerre:

  • Médaille d'argent de la vaillance militaire sur le terrain (Gibraltar, mai 1941);
  • Croix de guerre sur la vaillance militaire sur le terrain (Gibraltar, septembre 1941);
  • Promotion au Génie Naval Majeur (1941).

Fincantieri

Fincantieri est l'un des plus importants complexes de construction navale au monde et le premier pour la diversification et l'innovation. Il est leader dans la conception et la construction de navires de croisière et opérateur de référence dans tous les secteurs de haute technologie navalmeccanica, des navires militaires aux navires offshore, des navires spéciaux et des ferries très complexes aux méga-yachts, ainsi que dans les réparations et transformations , la production de systèmes et de composants et dans l'offre de services après-vente.

Le Groupe, basé à Trieste, a plus de 230 années d'histoire maritime construit plus de navires 7.000. Avec plus que les employés 19.400, dont plus de 8.200 en Italie, les usines 20 dans les continents 4, Fincantieri est aujourd'hui le premier constructeur naval occidental et a dans son portefeuille de clients les plus grands opérateurs de croisière dans le monde, la marine et la marine américaine, ainsi que de nombreux ports de plaisance étrangers et est partenaire de certaines des plus grandes entreprises de défense européennes dans le cadre de programmes supranationaux.

Navy: lancement de la huitième frégate multirôle "Antonio Marceglia"