Vidéos incroyables, Mexique, Dead 150 et 4 millions dans l'obscurité

   

Mexique, 150 morts et 4 millions dans le noir

Il y a 150 victimes du tremblement de terre qui a frappé le Mexique hier, le bilan est malheureusement provisoire, alors que 4 millions de personnes sont restées dans le noir. Hier, peu après 13.00 heures, les bâtiments se sont effondrés alors que des gens terrifiés couraient dans la rue. À peine 12 jours après le tremblement de terre de 8.2 qui a tué 98 personnes et précisément à l'occasion du 32e anniversaire du tremblement de terre dévastateur, l'un des pires du XXe siècle, qui le 19 septembre 1985 au Mexique a fait 10000 160 victimes. L'épicentre se trouvait dans la région de Morelos, à environ 55 kilomètres de Mexico, où au moins 49 personnes sont mortes. Dans la capitale, où une quarantaine de bâtiments dont deux écoles se sont effondrés, les victimes sont au moins 21, selon le dernier bulletin du chef de la protection civile, Luis Felipe Puente. Parmi les victimes, au moins XNUMX enfants de l'école primaire Rebsamen, à Mexico, et un enseignant.

Dans l'État de Puebla, toujours selon Puente, 32 décès ont été enregistrés, dans l'État de Mexico 10 et dans l'État de Guerrero 3. Les sauveteurs et les bénévoles travaillent sans relâche pour extraire les victimes des décombres. «C'est une urgence nationale», a déclaré le président Enrique Pena Nieto, activant également l'armée pour les efforts de secours. Toutes les écoles ont été fermées à Mexico et dans les États de Puebla et Guerrero. L'aéroport de la capitale, initialement fermé, n'a été rouvert que dans la soirée et il ne semble y avoir eu aucun dégât. Des évacuations ont été ordonnées dans les hôpitaux risquant de s'effondrer. «Que Dieu bénisse les habitants de Mexico. Nous sommes avec vous et nous serons à vos côtés », a tweeté hier le président Donald Trump tandis que l'ancien président Barack Obama, toujours avec un twitter, présentait ses condoléances en adressant« un gros câlin à tout le monde.

Des messages de solidarité sont arrivés de tous les dirigeants sud-américains, à commencer par le vénézuélien Nicolas Maduro, le président du Salvador, Salvador Sanchez et le président du Honduras, Juan Orlando Hernandez. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a souhaité aux blessés et au pays un prompt rétablissement. Le tremblement de terre semble également avoir provoqué une éruption du volcan Popocatepetl dans la région de Puebla, tuant 15 personnes, selon le gouverneur Jose Antonio Gali. C'est le volcan le plus actif du Mexique. La dernière éruption a été enregistrée en juillet dernier cette année.

Catégorie: PRP canal