Mipaaf : accord sur les moyens des entreprises et les mesures contre la peste porcine africaine

Vues

Accord conclu sur les prochaines étapes à mettre en œuvre pour soutenir les entreprises de la chaîne agroalimentaire du nord-est de l'Italie qui subissent les conséquences des mesures adoptées pour lutter contre la peste porcine africaine.

Presso il Ministero delle Politiche Agricole Alimentari e Forestali il Ministro Patuanelli, il Ministro Speranza, il Presidente Toti e il Presidente Cirio hanno discusso delle strutture e degli strumenti normativi necessari a gestire le azioni di contrasto ea sostenere le imprese interessate dalla crisi legata alla Peste suina africaine. Les mesures adoptées par le ministère de la Santé pour le confinement et l'éradication de la maladie chez les porcs domestiques et sauvages du Piémont et de la Ligurie ont en effet mis à rude épreuve la production et les activités commerciales.

L'accord sur les règles et les outils permettra donc de nommer un responsable de l'Institut zooprophylactique, déjà actif dans la lutte contre la maladie, comme commissaire interrégional extraordinaire, ainsi que de définir les modalités, les zones et les critères de distribution des rafraîchissements qui s'élève à 35 millions d'euros. Leur ampleur a été définie pour le moment dans le dernier décret Rafraîchissements ter dans lequel un total de 50 millions d'euros a été alloué à la biosurveillance et au soutien aux entreprises de la chaîne d'approvisionnement.

Le dialogue entre Ministres, Présidents et Institutions se poursuivra pour définir plus avant les mesures et instruments réglementaires permettant d'éviter la transmission de la maladie aux porcs d'élevage et aux sangliers, de libérer le marché agro-alimentaire des contraintes, d'éviter des répercussions sur la perception des chaîne d'approvisionnement en viande par les consommateurs et pour indemniser les entreprises lésées.

Mipaaf : accord sur les moyens des entreprises et les mesures contre la peste porcine africaine