MiPAAF. Mise en œuvre de plans stratégiques pour contrer les répercussions du conflit Russie - Ukraine

Vues

Les répercussions du conflit russo-ukrainien sur le marché alimentaire et la mise en œuvre des plans stratégiques de la PAC au centre du Conseil Agriculture de l'UE

La situation du marché agroalimentaire suite au conflit russo-ukrainien et l'identification de mesures visant à garantir la sécurité alimentaire dans l'UE au lendemain de la crise : tels étaient les points centraux du Conseil Agriculture de l'UE qui s'est tenu aujourd'hui à Bruxelles .

L'invasion russe de l'Ukraine, comme on le sait, a déclenché une forte augmentation des prix des matières premières et a eu un impact sur l'offre et la demande de produits agricoles, modifiant effectivement les hypothèses qui ont conduit à l'élaboration du projet de Plan stratégique.

Au cours du débat, le ministre de l'Agriculture Stefano Patuanelli a souligné la nécessité de procéder rapidement à l'approbation des plans stratégiques nationaux de la PAC mais a en même temps invité à identifier une stratégie commune pour adapter les plans à la situation de crise qui traverse toute l'Europe. Parmi les propositions du ministre Patuanelli la mise en place d'un régime transitoire qui va jusqu'à la première année d'application de la nouvelle PAC en 2023, la suspension temporaire de certaines mesures comme l'augmentation des aides couplées et l'adoption d'un régime dérogatoire pour les rotations et mise en jachère des terres. Dans ce contexte, le ministre a souligné le soutien de notre pays à la stratégie européenne visant à accroître la production de protéines végétales, conformément aux dispositions du Green New Deal.

L'Italie, avec d'autres pays, a également présenté un document sur l'augmentation des coûts de production dans le secteur de la pêche, a souligné sa position sur la révision des indications géographiques, sur la possibilité d'utiliser le digestat du biogaz comme engrais pour l'agriculture et la nécessité de trouver des alternatives aux pesticides pour éviter de réduire les quantités de produits agricoles.

MiPAAF. Mise en œuvre de plans stratégiques pour contrer les répercussions du conflit Russie - Ukraine