MiPAAF : le ministre Stefano Patuanelli chez MacFrut, durabilité et sécurité alimentaire l'avenir de l'agriculture

Vues

Le ministre des politiques agricoles, alimentaires et forestières Stefano Patuanelli est intervenu aujourd'hui à Rimini lors de l'inauguration de MacFrut2022 axé sur les thèmes du développement des marchés internationaux et en particulier de l'Afrique, de la sécurité alimentaire et du soutien aux processus d'amélioration de la durabilité et de la logistique .

Ouvrant l'événement inaugural, le ministre Patuanelli a souligné que le retour de MacFrut présent représente un signal de reprise pour le pays et que grâce au système d'exposition, le grand désir de montrer l'excellence de la chaîne agroalimentaire italienne, un secteur moteur pour l'économie de notre pays qui ne s'est jamais arrêtée même pendant les périodes les plus sombres de la pandémie, assurant la sécurité des aliments dans les rayons de nos supermarchés.

Patuanelli a ensuite souligné les nombreux défis auxquels le secteur agricole est confronté, puisque nous sommes confrontés à une crise qui introduit des éléments de distorsion des marchés, des augmentations des coûts des matières premières et de l'énergie, qui mettent en péril la capacité d'investissement des entrepreneurs agricoles italiens. "Aujourd'hui, la capacité d'investir avec les revenus des agriculteurs est la première chose que nous devons défendre - a réitéré Patuanelli - et la grande question à laquelle nous devons répondre est la suivante : comment produire de la nourriture pour 10 milliards de personnes sans nuire à l'environnement et en garantissant un accès sûr à nourriture pour tous les peuples du monde ? ».

Le ministre a ensuite rappelé qu'aujourd'hui l'Europe doit s'unir pour faire face à cette crise car cette question se répond par l'innovation et donc par la capacité d'investir : l'innovation sera le phare qui nous guidera vers une agriculture différente qui n'est pas une agriculture qui va vers l'homologation.  

Quant à la question de la sécurité alimentaire, Patuanelli a souligné combien il est nécessaire de maintenir l'attention sur cette question : dans les régions les plus pauvres de la planète, l'accès à la nourriture peut devenir un problème encore plus pesant que par le passé.

« Il n'est pas acceptable qu'une crise internationale comme celle-ci - a déclaré Patuanelli - qui met nos économies en difficulté, mette en difficulté une partie du monde et la condamne à la pauvreté absolue. L'Europe ne peut pas ne pas se poser ce problème. La FAO le fait bien, mais nous devons tous aider les pays qui connaissent ces difficultés aujourd'hui sur des principes d'humanité. Ensemble, nous devons faire des efforts et rester proches de ceux qui ne peuvent pas manger ». 

Quant à l'avenir de l'agriculture, lors de sa visite à MacFrut, Patuanelli a réitéré l'importance de la programmation en ce moment, représentée par le Plan National de Relance et de Résilience : « Les projets dans le secteur agricole du Plan touchent les thèmes centraux : diversification des revenus, agro-énergie, contrats de filière, thématique irrigation, logistique. Nous accélérons les mesures de mise en œuvre du Plan, nous atteignons tous les objectifs que nous nous étions fixés. Certes il y a des inquiétudes mais il y a aussi la capacité de regarder l'éventualité et l'avenir".

MiPAAF : le ministre Stefano Patuanelli chez MacFrut, durabilité et sécurité alimentaire l'avenir de l'agriculture

| ÉCONOMIE |