Mipaaf: les projets présentés par la Région sicilienne n'ont pas intercepté les critères prévus pour la sélection

Vues

Aucun des 31 projets d'investissement présentés par les Consortiums et Organismes siciliens n'a intercepté tous les critères envisagés pour la sélection des projets d'irrigation sur le PNRR. Les critères d'éligibilité à l'obtention d'un financement avec les fonds du Plan National de Relance et de Résilience sont au nombre de 23 et concernent, entre autres, le niveau d'exécution des travaux, le montant des économies d'eau, la zone d'intervention, les technologies utilisées. les avantages environnementaux produits. Pour être éligibles, les projets devaient répondre aux 23 critères ; par conséquent, si même un critère n'est pas rempli, le projet ne peut être admis. 

La définition de la liste des projets éligibles a été obtenue grâce à un processus sélectif réalisé grâce à une plate-forme informatique spéciale appelée "DANIA" gérée par Mipaaf à travers le CREA et qui a impliqué les organismes proposants, les autorités de district, les régions et les provinces autonomes. 

Dans la base de données « DANIA », à la date limite de présentation des projets sur le PNRR, il y avait un total de 61 projets par les Organismes d'Irrigation de la Région Sicilienne. Pour 32 projets « Plan de relance - Mipaaf » a été inclus comme source de financement, pour un, les conditions d'insertion étaient incorrectes. Ainsi, les Organismes de la Région Sicilienne ont présenté un total de 31 projets sur le PNRR. Les autres projets n'étaient pas candidats au plan de relance. 

Nous vous rappelons que tous les projets présentés par les Consortiums et les Organismes d'Irrigation des régions ont été évalués sur des critères précis, qui ont été approuvés par deux arrêtés ministériels (DM 30 juin 2021 et DM 30 juillet 2021), portés pour information aux Régions de l'Etat. Conférence, qui a réuni, le 23 septembre 2021, la « Table ronde technique PNRR-Mipaaf », qui a pris acte avec satisfaction du travail accompli. 

Les sujets proposés (consortiums de régénération et organismes d'irrigation) ont en effet, comme prévu par la procédure de sélection, inclus les projets d'investissement dans la plate-forme informatique et toutes les régions, y compris la Sicile ont eu le droit d'exprimer leur propre évaluation en fonction des priorités de investissement. Autant de passages dont les Consortia, les Organismes d'irrigation et la Région sicilienne étaient parfaitement au courant.

Outre le PNRR, le ministère a déjà convenu avec les Régions d'un nouveau processus de sélection qui s'achèvera en novembre 2021, grâce aux fonds nationaux mis à disposition par la loi de stabilité, d'un montant de 440 millions d'euros. Dans ce contexte, d'autres projets pourront trouver de l'espace, à condition que les points critiques qui ont empêché le financement du PNRR soient résolus.

Mipaaf: les projets présentés par la Région sicilienne n'ont pas intercepté les critères prévus pour la sélection

| NOUVELLES " |