Mipaaf : Tableau de la filière vin, au centre la promotion institutionnelle et la question du Prošek croate

Vues

Patuanelli : "Le sondage italien ne peut pas être institutionnalisé"

Problèmes liés au risque d'exclusion des produits vitivinicoles de l'accès aux fonds de promotion prévus par la nouvelle réforme européenne des produits agricoles, la définition du programme institutionnel de promotion du vin italien dans le monde, la valeur standard et la question du Prošek croate. Telles étaient les questions au centre de la table de la chaîne de production du vin convoquée aujourd'hui par visioconférence par le ministre des Politiques agricoles Stefano Patuanelli et à laquelle ont participé le sous-secrétaire Gian Marco Centinaio en charge de la vinification, les présidents d'Assoenologi, Cia, Confagricoltura, Copagri, Federdoc , Federvini, Unione Italiana Vini et le coordinateur du groupe viticole de l'Alleanza delle Cooperative Italiane.

"La Mipaaf et l'ensemble du gouvernement ne peuvent tolérer qu'il y ait des éléments qui affectent un secteur central de la politique économique du pays", a souligné le ministre Stefano Patuanelli s'exprimant à la table. Quant à la promotion du vin à l'étranger, Patuanelli a rappelé que « la valeur de la promotion saine du vin ne peut être remise en cause. Les consommateurs doivent être informés et leur sensibilisation à la consommation accrue. Le thème de la promotion est central car le consommateur doit être informé et non conditionné. C'est le même combat que nous menons contre le Nutriscore, un système qui conditionne plutôt qu'il n'informe ». Enfin, s'agissant de la question de l'enregistrement de la mention du Prošek croate, le ministre a souligné que « le sondage italien ne peut pas être institutionnalisé ».

"Il faut que tous partent en Europe avec la même voix", a ajouté le sous-secrétaire Gian Marco Centinaio. « Nous avons décidé de donner une approche légale à ce jeu qui touche toutes les confessions. Si nous cédons sur le Prošek, nous risquons d'ouvrir une fuite dans toutes les dénominations italiennes et européennes ».

Mipaaf : Tableau de la filière vin, au centre la promotion institutionnelle et la question du Prošek croate

| ÉCONOMIE |