Nouveaux projets et grands défis, le 1er Forum économique de l'ILBDA pour la Libye s'est terminé

Vues

ICE annonce la réouverture du bureau à Tripoli, l'association : « au travail pour réitérer l'initiative à Tripoli et Benghazi, il faut maintenant donner corps aux propos ». Les maires : « Entreprises italiennes et tunisiennes, la Libye est votre maison ».

(par Vanessa Tomassini) Le 1er Forum économique pour la Libye de l'Association libyenne italienne pour le développement des entreprises (ILBDA) s'est achevé hier à Tunis. L'événement a réuni à Tunis des entrepreneurs, des experts économiques, des représentants d'institutions financières d'Italie, de Libye et de Tunisie, dans le but de renforcer les relations commerciales entre les trois pays, en créant de nouvelles connexions entre les acteurs du secteur privé à la recherche de nouveaux horizons. S'exprimant au nom de l'association, le président Sandro Fratini et le vice-président Ashraf Tulty ont remercié tous les participants, soulignant qu'"en tant que jeune association, nous n'aurions jamais pensé atteindre un certain nombre d'entreprises et de visiteurs". L'événement a vu la contribution de 30 sponsors et endosseurs, 28 exposants, 150 entreprises participantes dont environ 80 nouveaux membres, 12 maires présents et 15 municipalités libyennes ont rejoint l'initiative.

Lors de la conférence de presse finale, les organisateurs ont indiqué que "l'événement a été extrêmement positif en créant des contacts et en renforçant les relations entre nos trois pays", soulignant qu'au cours des deux jours, les participants ont discuté d'importants projets qui verront la collaboration entre les secteurs public et privé. « Les prochaines heures et jours seront cruciaux pour donner corps au forum. Il y a des partenariats qui naissent grâce à ILBDA et cela nous rend très fiers ». a déclaré Sandro Fratini, président de l'association.

Le Forum s'est ouvert lundi 7 juin dans le cadre splendide de l'hôtel Laico, dans la capitale tunisienne, avec une session plénière et trois panels de dialogue : stratégies de prospérité partagée et de biens communs, opportunités, partenariats économiques et investissements étrangers. Hon. Piero Fassino, président de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des députés et Gennaro Migliore, président de l'Assemblée méditerranéenne, se sont connectés en direct lors des discours d'ouverture, saluant une salle qui a réussi à unir non seulement toute la Libye, mais les deux rives de la Méditerranéen. Les grands défis mondiaux de notre siècle tels que le changement climatique et les droits des femmes ont également été abordés, avec Michelle Sabban, Présidente d'honneur du programme R20, Régions d'Actions Climat.

Le 1er Forum économique pour la Libye, présenté et coordonné par la journaliste italienne Vanessa Tomassini, a également été l'occasion pour les autorités d'annoncer des événements importants. Le Dr Donatella Iaricci, directrice de l'Agence italienne ICE à Tunis a révélé que dans les prochains jours, un bureau de l'agence rouvrira à l'ambassade d'Italie à Tripoli. En tant qu'association, le vice-président Ashraf Tulty a déjà anticipé les prochaines étapes : répéter le forum économique en Libye, Tripoli et Benghazi, participer à l'organisation de deux jours dédiés à l'Italie à la Foire internationale de Misurata en octobre ; rendre immédiatement opérationnel un bureau de représentation de l'ILBDA à Benghazi. L'organisation a annoncé que le président Sandro Fratini a déjà passé des accords avec différents maires et autorités locales des trois régions de Libye pour organiser des missions d'affaires dans les différentes villes libyennes à partir des prochaines semaines pour donner suite aux demandes et aux besoins exprimés par le premier citoyens. Huit maires libyens, Ghadamès, Ghat, Souq al-Jumaa, Tawergha, Tripoli, Zawiya et Zliten, ont participé au panel de dialogue dédié aux opportunités, présentant personnellement la situation réelle sur leurs territoires. Le maire de Ghat, Moussa Al-Senussi, a annoncé que Ghat est prêt à accueillir cette année le festival international du tourisme, une initiative qui promeut la culture touareg si la pandémie de Covid-19 le permet. « Jusqu'en 2011, de nombreuses entreprises italiennes étaient présentes à Ghat, particulièrement actives dans la construction et la construction d'infrastructures. C'est pourquoi nous considérons les Italiens comme faisant partie de notre famille ». Al-Senussi a déclaré, indiquant la nécessité de collaborer avec des entreprises et des experts italiens pour préserver le patrimoine artistique et culturel des montagnes Akakus.

Le maire d'Al-Zawiya, Jamal al-Bahar, a souligné que sa municipalité fait d'énormes efforts pour contrer l'immigration illégale et clandestine, appelant la communauté internationale à aider les Libyens dans un esprit de cohésion et de ne pas alimenter les divisions. Le maire de Tripoli a évoqué les progrès réalisés par la capitale, en termes de sécurité et d'offre de services, rendus possibles grâce aux efforts de sa communauté. Hisham Bin Yousif, maire de Souq al-Jumaa, a souligné différents domaines de collaboration entre les entreprises libyennes et étrangères, en termes de formation et de développement, comme la pêche. A cet égard, Tomassini a également invité sur scène l'ancien maire de Tripoli, Abdlraouf Beitelmal, pour faire le point sur le projet « PATH-DEV - Pilot Action in Fishery Sector for Libya Economic Development », financé en 2019 par le ministère de l'Intérieur. italien et mis en œuvre par la Région autonome du Frioul-Vénétie Julienne avec la collaboration d'Informest, et visant à renforcer le développement économique local dans le secteur de la pêche en Libye à travers la mise en œuvre d'activités de formation en faveur d'experts techniques locaux et d'acteurs privés. Un projet qui pourrait servir de modèle à d'autres secteurs ou s'étendre à une territorialité plus large.

« Nous étions très heureux que ce forum ait également servi à rassembler les Libyens et à contribuer au dialogue dans le processus de réconciliation nationale déjà engagé, c'était agréable d'avoir des autorités et des personnalités de toute la Libye et des différentes composantes sociales sur scène ensemble, une confirmation que la guerre est terminée et que les Libyens sont unis et solidaires pour atteindre les objectifs qu'ils se sont fixés ». L'association a déclaré dans les déclarations de clôture de l'événement. "Réaliser ce Forum n'a pas été facile pour de nombreuses raisons, la pandémie de coronavirus en premier lieu et le délai relativement court pour sa réalisation, rassembler et coordonner également 3 pays était un grand défi, qui nous fixe l'objectif d'améliorer et de faire de meilleurs événements qui nous attendent". a déclaré le vice-président Ashraf Tulty. La Banque Tuniso Libyen (BTL) était le sponsor principal du Forum, aux côtés de Seiph, Fiore, Banque Sahelo Saherienne (BSIC) Ansaldo Energia, Ariston Thermo Group, Colacem, El. Com, Biome Solar Industry, Caprari, Massucco T, Pemabat, T&T métaux et composés, Les Ciments Artificiel Tunisienne, Convivia, Delta Center, Sideralba, Artec, Stivel, La Romana Farine, Workman, Creode, Mosaique, Bot Energy, JDD Tunisie et Confimprese Italia. 

Nouveaux projets et grands défis, le 1er Forum économique de l'ILBDA pour la Libye s'est terminé