Nouvel accord entre le Procureur de Naples et l'Université Federico II pour améliorer les activités des Bureaux Judiciaires

Vues

Le Procureur Melillo et Manfredi recteur signent un nouvel accord entre le ministère public de Naples Université Federico II améliorera le travail des tribunaux, pour préparer des interventions d'information et de formation et d'identifier des mesures pour la réinsertion sociale des détenus

L'Université Federico II prendra en charge les interventions d'innovation organisationnelle et de numérisation des services judiciaires et des structures administratives centrales et périphériques du Parquet de la Cour de Naples et donnera une impulsion et un soutien aux projets de coopération institutionnelle visant à améliorer les conditions de traitement et réintégration sociale des détenus.

En effet, il a été signé par le Procureur Giovanni Melillo et par le Recteur Gaetano Manfredi, un accord-cadre entre l'Université de Naples Federico II et le Parquet de la Cour de Naples.

L'accord prévoit, entre autres, que les deux institutions identifient conjointement l'analyse et la recherche visant à développer des méthodologies pour la promotion de l'innovation et à la simplification et la modernisation des processus de travail des tribunaux et des actions d'information, de formation formation professionnelle et élevée.

L'accord-cadre renouvelle la collaboration efficace et fructueuse entre le Procureur général de Naples et l'Université Federico II, qui évolue dans une logique moderne de relations publiques / publiques. La coopération entre les deux institutions, en effet, permet d'améliorer la qualité des services et de réduire les coûts de fonctionnement de l'organisation des bureaux de justice, face à la crise des ressources humaines, financières et technologiques disponibles dans l'administration judiciaire, et à l'université pour interpréter sa mission également en vue d'un partenariat sur le territoire et pour le territoire.

Nouvel accord entre le Procureur de Naples et l'Université Federico II pour améliorer les activités des Bureaux Judiciaires