Le Groupe National de Police et d'Ingénierie signe l'accord pour la prévention et la lutte contre la cybercriminalité

L'accord a été signé à Rome entre la Police d'État et Gruppo Engineering pour la protection des réseaux et des systèmes d'information qui soutiennent les fonctions institutionnelles de l'entreprise.

L'accord, signé par le Chef de la Police - Directeur Général du Préfet de la Sécurité Publique Vittorio Pisani et par Maximo Ibarra, PDG du Groupe Ingénierie, vise à développer une collaboration structurée entre les parties, pour l'adoption et le renforcement de mesures de prévention de plus en plus efficaces. et la lutte contre la cybercriminalité, compte tenu du secteur d'intervention délicat et stratégique du Groupe.

Le groupe d'ingénierie, composé de plus de 70 entreprises dans 14 pays en Europe, aux États-Unis et en Amérique du Sud, accompagne depuis plus de 40 ans les processus de numérisation de l'administration publique et des entreprises dans tous les segments de marché. Avec environ 15.000 XNUMX collaborateurs, elle fournit des services informatiques et des systèmes informatiques aussi bien avec ses solutions propriétaires qu'en partenariat avec les principaux acteurs internationaux de la Tech, en utilisant des technologies numériques de pointe telles que l'Intelligence Artificielle, la Blockchain, la Réalité Virtuelle et le Jumeau Numérique. Grâce à ses vastes compétences en Cybersécurité, Engineering garantit des niveaux de sécurité toujours plus élevés pour elle-même et ses partenaires et signe cet accord avec la conviction que le partage continu d'informations et la coopération avec les institutions sont les outils essentiels pour un système efficace de lutte contre la cybercriminalité.

La protection des infrastructures informatiques critiques des institutions et des entreprises qui fournissent des services essentiels est l'une des missions spécifiques de la Police postale, la branche spécialisée de la Police d'État chargée de prévenir et de combattre la cybercriminalité, un organe du ministère de l'Intérieur chargé de la sécurité des communications. Cette tâche est notamment réalisée à travers le Centre National de Lutte contre la Cybercriminalité et de Protection des Infrastructures Critiques (CNAIPIC) qui, avec une salle opérationnelle disponible 24h/XNUMX, représente le point de contact national et international pour la gestion des événements critiques des infrastructures d’importance nationale opérant dans des secteurs sensibles d’importance stratégique pour le pays.

Étaient également présents à la signature de l'accord le préfet Renato Cortese, le directeur central de la police routière, ferroviaire et des communications et des départements spéciaux de la police d'État, ainsi que le directeur principal de la police d'État Ivano Gabrielli. Directeur du Service de Police Postale, tandis que pour le Groupe Engineering SpA étaient présents le PDG Maximo Ibarra, le Directeur des Affaires Publiques, de la Communication Corporative et du Développement Durable Roberto Scrivo et le Directeur de la Sécurité de l'Information du Groupe Pierluigi Carbone.

Le Groupe National de Police et d'Ingénierie signe l'accord pour la prévention et la lutte contre la cybercriminalité