Police d'État, Université La Sapienza de Rome, ASL Roma 1 et Fondation ANIA unis pour la sécurité routière

Vues

Centre d'excellence pour la sécurité routière: le premier projet pilote sur le territoire national, qui utilise des compétences transversales dans le domaine de la sécurité routière, grâce à la collaboration entre la police d'État, l'Université La Sapienza de Rome, ASL Roma 1 et la Fondation ANIA.

Le Centre d'excellence sur la sécurité routière a été présenté aujourd'hui au Palazzo del Commendatore à Rome, qui rend opérationnel le protocole signé par le chef de la police, directeur général du préfet de la sécurité publique Franco Gabrielli, opérationnel par le recteur de l'Université de Rome La Sapienza. Eugenio Gaudio, du directeur de l'ASL Roma 1 Angelo Tanese et du président de la Fondation ANIA Maria Bianca Farina.

Agir sur le thème de la prévention pour réduire les accidents et sur la sensibilisation au risque routier: c'est l'objectif sur lequel convergent les protagonistes aux compétences différentes, réunis dans une task force commune qui systématisera expériences et données pour en tirer un modèle comportement prédictif et profils de risque, qui peuvent réduire le nombre d'accidents de la route.

Après une baisse incessante du nombre de victimes de 2001 à 2014, depuis cinq ans la tendance du phénomène accidentel est devenue «fluctuante» sans, malheureusement, jamais réussir à descendre en dessous du seuil de 3.000 11 victimes par an. Même les données partielles, comme le montrent les statistiques de l'activité de la police d'État et des carabiniers, relatives aux 2019 premiers mois de 1.492, montrent une tendance similaire à celle de l'année précédente, avec 3 décès (2018% moins qu'en 1.538 qui avait enregistré XNUMX victimes).

La complexité du phénomène accidentel nécessite aujourd'hui des formes de partenariat nouvelles et plus incisives qui peuvent déterminer une coopération efficace entre partenaires publics et privés, au regard des synergies qui associent analyses techniques, techniques, statistiques et psychologiques, avec les objectif final de construire des modèles préventifs du phénomène des accidents de la route.

De ce point de vue, le Centre de Recherche et de Formation vise à élever le niveau de sécurité sur les routes qui se développe avec une activité de communication ciblée et étudiée, pour comprendre le phénomène d'accident en relation avec les causes d'inaptitude physique des conducteurs et l'élaboration et la production de données scientifiques sur le facteur humain sous-jacent aux accidents de la route, conformément aux lignes directrices établies par la Commission européenne en vue de réduire la mortalité et les accidents de la route.

Les données sur les accidents de la route, résultat d'un suivi précis, seront intégrées dans une base de données anonyme qui permettra une aide valable pour la planification d'actions répressives ciblées.

Chacun des partenaires du Centre possède des compétences et une expérience spécifiques sur les questions liées à la sécurité routière, et depuis des années a développé des projets nationaux et internationaux innovants sur le sujet.

Certains d'entre eux voient déjà des synergies consolidées entre la police d'État, l'Université Sapienza de Rome et la Fondation Ania, qui ont organisé ensemble les projets «ICARO», la campagne d'éducation routière qui, depuis sa création, a atteint plus de 600.000 1 étudiants des écoles de chaque ordre et degré de l'ensemble du territoire italien, "Chirone" et "Ania Cares", dédié à l'assistance psychologique aux victimes d'accidents de la route et à leurs familles, tandis que le protocole opérationnel signé avec l'Autorité sanitaire locale Rome XNUMX a été mis en œuvre avec le procureur général de Rome et de la région du Latium, en application de la loi sur les homicides sur la route.

Dans le cadre des activités du Centre, des initiatives de prévention seront également prévues pour les citoyens ou des cibles spécifiques, telles que les écoles, les centres pour personnes âgées et les lieux de travail, qui seront accompagnées de vastes activités de formation destinées au personnel de santé et aux forces de police. appelle à intervenir en prodiguant les premiers soins aux victimes directes et indirectes d'accidents.

Une forte synergie donc pour le modèle multifactoriel dédié à la prévention des accidents de la route et à la promotion de la santé liée au comportement routier.

Police d'État, Université La Sapienza de Rome, ASL Roma 1 et Fondation ANIA unis pour la sécurité routière