Poutine ne lâche pas l'Afrique où l'Italie est présente au Niger avec la mission MISIN

Vues

(par Francesco Matera) Les analystes internationaux affirment que la stratégie de Poutine, au niveau mondial, est d'acquérir des sphères d'influence étendues dans diverses parties du monde, grâce à la mise en place de gouvernements « fantoches » sujets à la volonté du Kremlin.

Après avoir appliqué cette nouvelle doctrine à plusieurs pays africains, c'est maintenant au tour de l'Ukraine, où le tsar moderne de Moscou et l'establishment russe veulent à tout prix remplacer le président Zelensky par un oligarque fidèle à Moscou prêt à quitter Londres pour s'installer à Kiev. . .

Après Syrie, Libye, République centrafricaine, Mali e Soudan La Russie bien qu'engagée dans la campagne d'Europe avec l'invasion de l'Ukraine n'a pas détourné son intérêt de l'Afrique où, au moins six autres dirigeants africains sont prêts à suivre la stratégie d'expansion et la modus operandi du gouvernement de Moscou.

Les objectifs stratégiques de la Russie en Afrique, selon certains analystes militaires, ont une cible plus large : saper le flanc sud de la Nato essayant de dominer le Méditerranée . Une stratégie que Poutine veut poursuivre, sans aucune hésitation, confondant le peuple russe avec la nécessité historique de réhabiliter l'identité perdue après la dissolution de l'ancien bloc de l'Union soviétique.

La Russie en Afrique utilise à ses fins des outils hybrides très efficaces et peu coûteux : elle a déployé les mercenaires du célèbre Groupe wagnérien, ont mené des campagnes de désinformation, se sont ingérés dans les élections et ont troqué des armes contre des ressources. Cette approche à faible risque et à haut rendement a permis à Moscou d'étendre son influence en Afrique plus rapidement que d'autres acteurs étrangers dans la région. Désormais les combattants pro-russes d'Afrique et de Syrie sont prêts à soutenir la Russie dans l'effort de guerre en Ukraine, au moins 16000 XNUMX volontaires seraient prêts à rejoindre les troupes régulières à Moscou pour combattre la résistance ukrainienne particulièrement habile dans les batailles urbaines.

L'Italie en Afrique

Notre pays est présent en Afrique avec la « Mission bilatérale d'appui à la République de Niger MISIN", Commandé par le colonel pilote duAeronautica MilitareDavide Cipelletti, afin d'accroître les capacités visant à lutter contre le phénomène des trafics illégaux et les menaces à la sécurité, dans le cadre d'un effort conjoint européen et américain de stabilisation de la zone et de renforcement des capacités de contrôle territorial par les autorités du Nigeria et des pays du G5 Sahel. 

Depuis septembre 2018, le MISIN opère dans le cadre d'un accord bilatéral entre l'Italie et le Niger, dans la lignée de l'effort multinational visant à stabiliser le Sahel (Niger, Mali, Mauritanie, Tchad et Burkina Faso). Avec son MTT (Mobile Training Team) composé de personnel de l'armée italienne, de l'armée de l'air, des carabiniers et des forces spéciales, la mission italienne garantit l'augmentation des capacités nigérianes en opposant le phénomène des trafics illégaux et les menaces à la sécurité, aux frontières surveillance et contrôle territorial. Le MISIN a formé, à ce jour, plus de 6.000 XNUMX militaires des Forces de Défense et de Sécurité Nigérianes (Forces Armées, Gendarmerie Nationale, Garde Nationale et Forces Spéciales de la République du Niger).

Deux autres cours en faveur des militaires nigérians conclus en mars

Depuis le site de État-major de la défense, dans les différentes nouvelles des théâtres d'opérations, l'activité de formation menée par les soldats italiens de la mission MISIN au profit des forces nigérianes a suscité beaucoup d'intérêt. En fait, il y avait deux cours qui se sont terminés début mars et ont reçu l'appréciation des autorités nigérianes.

Le premier cours a favorisé le développement des compétences technico-opérationnelles des Unités destinées à la Première Intervention de la gendarmerie nationale, nécessaires pour faire face aux attentats terroristes, améliorant la sécurité des opérateurs et l'efficacité de l'intervention.

Les opérations pour lesquelles je militaire ont été formés, permettront de sauvegarder la sécurité des civils, d'éviter les dommages collatéraux et de capturer des sujets armés et dangereux en cas d'événements graves.

Lors de la cérémonie de fin de stage, le Second Haut Commandant de la Gendarmerie Nationale, le Colonel Abdoul Karim Hima, a souligné les excellentes relations entre Italie e Niger et les précieuses compétences des instructeurs italiens MISIN qui contribuent, par leur travail, à rendre les forces de sécurité nigérianes toujours plus prêtes à faire face aux défis quotidiens de la sécurité.

Parallèlement, l'annonce Agadez il Cours pour opérateur de l'ordre public animées par les instructeurs du MISIN en faveur de n. 45 unités des Forces de Défense et de Sécurité nigerine (Gendarmerie, Garde Nationale et Police Nationale).

La formation réalisée à Agadez, carrefour stratégiquement important dans la région pour les activités de lutte contre les phénomènes de terrorisme, de criminalité organisée et de traite des êtres humains, d'armes et de drogue, consolide l'excellente relation de confiance et de coopération nouée avec les partenaires nigérians, qui a fortement demandé la présence d'instructeurs militaires italiens dans cette vaste et complexe région du Niger.

Pendant les 3 semaines du cours, les 45 participants ont été formés pour mener des opérations de contrôle de l'ordre public dans le respect de la Droits de l'Homme, adoptant les procédures utilisées par les carabiniers.

A l'issue de la cérémonie de stage, le Commandant de la 2ème légion de la Gendarmerie de la Région d'adez a exprimé sa sincère appréciation pour les activités menées, déclarant que «cette formation, réalisée [...] par des experts italiens à l'expérience et au savoir-faire indiscutables, a été dispensée avec un professionnalisme et une rigueur certaine" et "a permis aux 45 étudiants [...] d'approfondir leurs connaissances théoriques et pratiques".

Poutine ne lâche pas l'Afrique où l'Italie est présente au Niger avec la mission MISIN