Réformes judiciaires. Cartabia : "nous respectons nos engagements avec l'UE"

« Dans quelques jours, l'approbation définitive du projet de loi de réforme du procès pénal ; le premier feu vert aussi pour celui du procès civil : sur le front « justice », nous respectons pleinement les engagements signés avec l'Europe ».

Après le vote final du Sénat sur le projet de réforme du procès pénal, la ministre de la Justice, Marta Cartabia, « remercie toutes les forces parlementaires pour la diligence avec laquelle elles ont contribué à la voie des réformes de la justice, fixée par l'UE comme condition pour le NRR, dans le but d'accélérer les délais de traitement. En quelques mois de travail intense, deux réformes cruciales ont été élaborées pour la justice et pour la croissance de tout le pays ».

Le Gardien rappelle comment « avant et parallèlement aux réformes du rite, le Ministère a également mis en œuvre une intervention puissante sur les ressources, les outils et le personnel de tout profil, à placer dans les bureaux judiciaires, pour que la justice réponde aux besoins des collectivité. Parmi les interventions - rappelle le ministre - la nouveauté de l'Office du procès, dont le premier appel - qui se clôture aujourd'hui - pour le recrutement des 8.171 XNUMX premiers jeunes juristes, a enregistré des dizaines de milliers de candidatures. Investissements, organisation et réformes : il faut intervenir simultanément sur une pluralité d'aspects - conclut le ministre de la Justice Cartabia - pour une justice capable de répondre aux attentes des citoyens, ainsi que des observateurs internationaux ».

Réformes judiciaires. Cartabia : "nous respectons nos engagements avec l'UE"

| ÉCONOMIE |