Solenova, la JV Eni-Sonangol, démarre les travaux de la première centrale photovoltaïque en Angola

Vues

Solenova, une joint-venture entre Eni et Sonangol visant à développer des projets d'énergie renouvelable, a posé la première pierre de la construction du projet photovoltaïque à Caraculo, dans la province de Namibe. C'est la première centrale solaire en Angola.

La cérémonie s'est déroulée en présence du ministre des Ressources minérales, du Pétrole et du Gaz, Diamantino Azevedo, du gouverneur de la province de Namibe, Archer Mangueira, du directeur général de Solenova, Germano Sacavumbi, du directeur général d'Eni Angola, Adriano Mongini, du Les directeurs de Sonangol, Baltazar Miguel et Jorge Vinhas et des représentants du gouvernement provincial de Namibe et du ministère de l'Énergie et de l'Eau, de l'Institut de régulation des services d'électricité et d'eau (IRSEA), du Réseau national de transport d'électricité (RNT), de la Société nationale du réseau électrique d'Angola (ENDE), et des actionnaires Eni et Sonangol.

Le projet Caraculo comprend l'installation progressive d'un système photovoltaïque de 50 MW, avec une première phase de 25 MW. Les activités de construction sont dirigées par Saipem et l'électricité sera injectée dans le réseau du territoire sud du pays.

Le projet est situé dans une zone désertique habitée et est respectueux de l'environnement ; il contribuera à la réduction de la consommation de diesel pour la production d'électricité et soutiendra la transition énergétique et la diversification de la matrice énergétique en Angola, en particulier dans la région sud. En termes de bénéfices environnementaux notamment, la centrale photovoltaïque de Caraculo pourra éviter 50 KtCO2eq d'émissions altérant le climat par an.

Le projet fait partie des objectifs de "Angola Energy 2025", le plan à long terme du gouvernement angolais pour le secteur de l'énergie, dont l'objectif principal est de fournir à la population l'accès aux services énergétiques de base. La centrale contribuera également à la réalisation des objectifs du "Plan d'action du secteur de l'énergie et de l'eau 2018-2022" du gouvernement angolais, qui fixe à moyen terme un objectif de 500 MW supplémentaires d'énergie renouvelable supplémentaire (solaire , éolien, biomasse et mini-hydraulique) d'ici 2022, avec un accent particulier sur les projets solaires à l'échelle industrielle. Le projet est également conforme à l'objectif de développement durable, SDG7 - Énergie propre et accessible.

Eni est présent en Angola depuis 1980. La société a récemment convenu avec bp de créer une nouvelle société indépendante à 50/50, Azule Energy, par la fusion des activités des deux sociétés en Angola. Eni est actuellement l'opérateur des blocs 15/06 Cabinda North, Cabinda Centro, 1/14, 28 et bientôt NGC. En outre, Eni détient une participation dans les blocs non opérés 0 (Cabinda), 3/05, 3 / 05A, 14, 14 K / A-IMI, 15 et dans Angola LNG.

Solenova, la JV Eni-Sonangol, démarre les travaux de la première centrale photovoltaïque en Angola