Espace 2018, de nombreux défis de la communauté aérospatiale

Vues

L'astéroïde Bennu et les missions dirigées vers Mercure et destinées à étudier le Soleil, l'achèvement du GPS européen et le lancement de nouvelles sentinelles de la planète, tels sont les défis pour 2018. L'astéroïde Bennu devrait être atteint en août par la sonde de la NASA Osiris-Rex, destiné à ramener un échantillon sur Terre en 2023. La chasse aux planètes en dehors du système solaire se poursuit, avec le lancement du télescope spatial Tess de la NASA, prévu en juin; Toujours à l'été 2018, la NASA prépare le lancement de la sonde Parker, destinée à étudier le Soleil.

L'Agence spatiale européenne (ESA) vise également le soleil avec la sonde Solar Orbiter, dont le lancement est prévu en octobre. Bepi-Colombo est également prêt à défier des températures record, organisé par l'ESA en collaboration avec l'agence spatiale japonaise Jaxa et dédié au physicien italien Giuseppe Colombo. L'Agence spatiale italienne (ASI) est également en première ligne dans la préparation d'autres missions, comme le rover destiné à Mars en 2020, Lares 2, pour l'étude de la gravité. Le programme Platine est prévu pour 2018, visant à permettre aux industries italiennes de développer des technologies pour les mini-satellites. Enfin, l'Italie prépare la réorganisation du secteur spatial, avec le nouveau comité interministériel qui dépendra directement de la présidence du Conseil des ministres.

Espace 2018, de nombreux défis de la communauté aérospatiale

| PRP canal, Université et Recherche |