Les principaux et toujours en vigueur sont un peu plus de quarante et sur ces trois dernières années (2020-2022) on estime qu'ils coûteront à l'État au moins 113 milliards d'euros (pour être précis 112,7). On parle des primes instaurées en grande partie par les deux derniers cadres pour faire face aux effets économiques négatifs causés par la pandémie et la guerre [...]

Lire le rapport complet