«Il y a une grande confusion sur l'affaire Italie-Grèce concernant le développement éventuel du champ de méthane en mer Ionienne. Lors de réunions à l'étranger, les entreprises décrivent l'Italie comme «un enfant capricieux» en ce qui concerne les compétences énergétiques de notre pays », tels sont les propos de Michele Marsiglia - président de FederPetroli Italia sur l'histoire qui [...]

Lire la suite