Apparemment, l'Italie, mais aussi l'Europe, sont de moins en moins influentes en Libye. Depuis des mois, les troupes du général Kalifa Haftar sont soutenues sur le terrain par des entrepreneurs russes de la société privée Wagner Group (ancienne armée russe), très proche du Kremlin. Ce n'est pas un hasard si les milices de Haftar sont devenues plus [...]

Lire le rapport complet