Une dizaine d'Etats membres comme l'Autriche, Chypre, le Danemark, la Grèce, la Lituanie, la Pologne, la Bulgarie, la République tchèque, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie et la République slovaque ont écrit à Bruxelles pour demander de financer « en priorité » et « de manière adéquate » les barrières physiques aux frontières, défini comme « une mesure de protection efficace dans l'intérêt de l'ensemble de l'UE » et le fonctionnement de l'espace Schengen. Après le [...]

Lire la suite