Yémen, Saleh tué par des gardes iraniens

   

Mohammed al-Masuri, avocat de l'ancien président du Yémen, Ali Abdullah Saleh, assassiné le 4 décembre à Sanaa, a révélé hier que les responsables du meurtre étaient des membres des Gardiens de la révolution iraniens. Cela a été rapporté par le radiodiffuseur al-Arabiyaa, auquel Masuri a promis qu'il révélerait bientôt plus de détails sur l'implication de l'Iran dans le meurtre de Saleh et sur l'étendue de la présence iranienne au Yémen.

En 2015, la coalition rebelle pro-iranienne Houthi Shiite a pris le contrôle de la capitale Sanaa et d'une grande partie du Yémen, s'alliant avec l'ancien président du pays, Ali Abdullah Saleh, âgé de 33 ans, à l'origine de l'intervention. de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite aux côtés du gouvernement internationalement reconnu du président Abd Rabbuh Mansur Hadi. Ces derniers jours, un changement de visage de l'ancien président a conduit au meurtre de Saleh, déclenchant une nouvelle offensive sur la capitale yéménite, occupée par les rebelles, par la coalition arabe. «Avant que les forces de la coalition ne commencent leurs opérations en mars 2015, les Houthis avaient capturé 90% du pays, maintenant les forces gouvernementales légitimes contrôlent 85% du Yémen.

Catégorie: MONDE, PRP canal