Le ministre Patuanelli au G7 Agriculture sur la sécurité environnementale et la durabilité

Vues

L'invasion russe et ses répercussions en Ukraine, la sécurité alimentaire mondiale mise à mal par la crise géopolitique en cours, les systèmes alimentaires durables, le paysage des échanges agricoles et les chaînes d'approvisionnement agroalimentaires. Tels sont les thèmes au centre de la Ministérielle Agriculture du G7, qui s'est tenue à Stuttgart les 13 et 14 mai et qui a vu la participation des Ministres de l'Agriculture du G7, des DG de la FAO et de l'OSCE et la présence exceptionnelle du Ministre de la politique agricole et de l'Alimentation de l'Ukraine, Mykola Solsky.
Le ministre des Politiques agricoles, alimentaires et forestières, Stefano Patuanelli, après l'intervention du ministre ukrainien qui a illustré comment, malgré la guerre en cours, les activités agricoles se poursuivent dans le pays autant que possible, a souligné combien il est nécessaire de tout mettre en œuvre pour veiller à ce que la production agroalimentaire ukrainienne et le blé puissent assurer la nutrition de sa population, continuent d'affluer vers les marchés traditionnels cette année encore. 
Le ministre a annoncé, dans la continuité des travaux de la présidence italienne du G20, et des engagements pris lors de la Ministérielle Agriculture à Florence, la contribution de 5 millions d'euros que le MiPAAF attribuera à la FAO pour la mise en œuvre des projets inscrits dans le Programme Alimentaire Coalition : 3 millions pour financer des initiatives de soutien aux systèmes agricoles et alimentaires touchés par la crise pandémique également à travers des programmes de jumelage et 2 millions d'euros en faveur du secteur agricole en Ukraine. 
Le ministre Patuanelli a ensuite été invité à introduire le thème de la durabilité environnementale, à la lumière de l'expérience italienne du G7 agricole de 2017 et de son lien avec l'accent mis actuellement sur la transformation vers des systèmes alimentaires durables. 
Patuanelli a souligné combien il est nécessaire de remédier à la crise climatique, en protégeant l'environnement, la biodiversité, sans consommer les sols ni gaspiller les ressources naturelles et en préservant les systèmes de production locaux liés au territoire, en investissant dans des pratiques agricoles bénéfiques pour l'environnement. Le ministre a ensuite illustré aux membres du G7 les actions mises en œuvre par l'Italie en matière de gestion des risques, avec la mise en place de l'expérimentation, pour l'année 2022, de la nouvelle Mutuelle nationale, destinée à couvrir les dommages à la production agricole causés par des événements de nature catastrophique. 
La nécessité est apparue de partager les expériences respectives entre les pays de l'UE en termes de mécanismes incitatifs, pour rémunérer les pratiques agricoles et forestières qui favorisent l'absorption du carbone, dans une perspective concurrentielle, dans laquelle les consommateurs tendent à privilégier des comportements de plus en plus vertueux de la part des entreprises.  
Concernant les marchés, le ministre Patuanelli a rappelé l'importance de l'analyse par l'OSCE de l'impact de la guerre sur l'agriculture, afin d'assurer la transparence des marchés et la circulation d'informations correctes et la nécessité de ce travail continu afin de disposer d'éléments et de données pour contrer la diffusion de messages trompeurs pouvant générer des phénomènes spéculatifs.
Lors du G7, le ministre Patuanelli a rencontré vendredi de manière bilatérale les homologues du Canada et d'Angleterre, respectivement la ministre Marie Claude Bibeau, avec qui il a eu un focus sur la crise ukrainienne et l'innovation dans l'Agriculture 4.0 et la ministre britannique Victoria Prentis.
Enfin, ce matin, le ministre Stefano Patuanelli a rencontré le ministre allemand Cem Özdemir : au centre de la crise bilatérale l'Ukraine, l'hydrogène vert, la transition écologique et le renforcement des investissements dans les énergies renouvelables au niveau de l'UE.

Le ministre Patuanelli au G7 Agriculture sur la sécurité environnementale et la durabilité

| ÉCONOMIE |