MIT, entretien De Micheli-Sommaruga: les liaisons ferroviaires entre l'Italie et la Suisse confirmées

Vues

Les liaisons ferroviaires entre l'Italie et la Suisse se sont confirmées: c'est le résultat de la rencontre d'aujourd'hui entre la ministre des Infrastructures et des Transports, Paola De Micheli, et son homologue et actuelle présidente de la Confédération suisse, Simonetta Sommaruga. Lors de la conversation téléphonique, il y a eu un large accord sur la nécessité d'assurer la continuité du transport de passagers entre les deux pays.

L'entretien a été suivi d'une réunion technique par visioconférence, à laquelle ont participé, outre le MIT, les représentants du ministère de l'Intérieur, des compagnies ferroviaires italiennes et suisses. Au cours de la réunion, des solutions organisationnelles ont été analysées et identifiées pour assurer le respect des mesures anti-covid et la continuité du service de transport qui reviendra progressivement à la normale dans les prochains jours. Les modalités de fonctionnement seront définies par un arrêté interministériel.

Les chemins de fer suisses reprogrammeront le service régional qui reviendra à la normale d'ici le week-end, avec 171 liaisons entre le canton du Tessin et la Lombardie, assuré par la société TILO (société détenant 50% du capital de Trenord-FFS). En particulier: à partir de demain, les frontaliers Côme-Milan pourront changer de train à la gare de Chiasso, où s'arrêtent les lignes italiennes et suisses; vers Varèse, cependant, il faudra attendre la réactivation du service par les chemins de fer suisses.

MIT, entretien De Micheli-Sommaruga: les liaisons ferroviaires entre l'Italie et la Suisse confirmées